Prix Ali Bey Boudoukha, la période de dépôt des articles prolongée au 30 juin 2017

Publication: Mis à jour:
PRIX BOUDOUKHA
ME
Imprimer

Le prix Ali Bey Boudoukha du meilleur article d’investigation est revenu dans sa seconde édition en 2017. Son lauréat sera connu en juillet prochain.

Les journalistes qui souhaitent participer à la seconde édition du prix Ali Bey Boudoukha 2017 ont encore jusqu’au 30 juin prochain pour soumettre leurs articles d’investigation à l’adresse mail du prix, p.investigation@maghrebemergent.info Cette prolongation a été décidée par la direction de Maghreb Emergent, cofondé en 2010 par le défunt Ali Bey Boudoukha, afin de permettre de recueillir un nombre plus grand d’articles. Les articles concernés par cette seconde édition du prix sont ceux publiés dans la presse algérienne en 2016 et, désormais aussi, les 06 premiers mois de 2017.

La première édition du prix, institué en 2014 par Maghreb Emergent, du nom du journaliste disparu était restée sans lendemain en 2015 et en 2016. Le lancement de la seconde édition a été annoncé le 04 janvier dernier . Le prix est ouvert aux journalistes algériens ou étrangers travaillant dans des médias algériens, ou publiant en free-lance en Algérie. (voir ci dessous le cahier des charges du prix)

La souscription participative pour doter le prix

Le prix Ali-Bey Boudoukha 2017 revient dans un contexte marqué par la multiplication des scandales à la corruption ou à l’évasion fiscale révélées le plus souvent par des lanceurs d’alerte à l’international et impliquant des officiels et des hommes d’affaires algériens. Il vise à encourager l’enquête de presse sur l’ensemble des sujets de la vie publique et de l’actualité. Il souhaite soutenir l’effort propre des journalistes pour faire éclater la vérité sur des affaires cachées (corruption, trafic d’influence) concernant le bien commun ou pour aider à comprendre des phénomènes de sociétés (exemple filière de la harga). Un appel à souscription pour doter le prix va être lancé sur la plate forme participative Kisskissbanbank. En 2014 ; cette opération avait permis, grâce aux donateurs, de réussir la première éditon du prix et de bien récompenser les trois lauréats


Annexe

Règlement du prix Ali Bey Boudoukha du meilleur article d’investigation


Article 1 : Le prix Ali Bey Boudoukha récompense chaque année le meilleur article d’investigation de la presse algérienne.

Article 2 : Sont éligibles au prix Ali Bey Boudoukha les articles publiés sur les médias algériens suivants : presse papier, news magazines, journaux électroniques durant la période définit pour chaque édition. (du 1er janvier 2016 au 30 juin 2017 pour la 2e édition du prix)

Article 3 : Sont éligibles au prix Ali Bey Boudoukha les auteurs de ces articles qui ont le statut de journalistes, algériens ou étrangers travaillant en Algérie, contractuels ou free lance.

Article 4 : Les articles concernés par le prix Ali Bey Boudoukha sont des enquêtes inédites qui ont révélé par un travail d’investigation professionnel une affaire qui touche au domaine public ou tout autre faits importants cachés à l’opinion publique auparavant.

Article 5 : Les articles sont adressés à p.investigation@maghrebemergent.info avant le 30 juin 2017

Article 6 : Les journalistes et les collaborateurs travaillant pour Maghreb Emergent et le Huffington Post Algérie ne peuvent pas concourrir au prix Ali Bey Boudoukha

Article 7 Le Jury du prix Ali Bey Boudoukha est composé de trois personnalités reconnues pour leur connaissance de l’exercice de l’écriture de presse et de l’investigation journalistique. Elles travaillent en toute indépendance.

Article 8 La dotation du prix se fait en numéraire. L’argent est collecté par une souscription sur une plate forme participative. Le sponsoring du prix par une marque n’est pas accepté

Article 9 Le lauréat du prix Ali Bey Boudoukha est révélé par le jury lors d’une cérémonie publique solennelle se tenant dans les 60 jours qui suivent la fin de la période des soumissions des articles des candidats au prix.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.