L'auteur des images montrant un enfant de bas âge suspendu du haut d'un immeuble condamné à 2 ans de prison ferme

Publication: Mis à jour:
Imprimer

Le tribunal de Dar El Beida a condamné ce lundi 19 juin 2017 à une peine de 2 ans de prison ferme contre l'homme ayant suspendu un enfant de bas âge du haut d'un immeuble dans la commune de Bab Ezzouar, afin de le photographier.

L'auteur des clichés, arrêté dimanche par les éléments de la Sûreté nationale, à été jugé en comparution immédiate, a expliqué hier ce corps sécuritaire dans un communiqué.

Les images, massivement relayées sur les réseaux sociaux, ont suscité de vives réactions chez les internautes. Leur auteur a suspendu un garçonnet par son t-shirt du 15e étage d'un bâtiment, sis à la cité AADL adjacente au quartier Smaïl Yefsah dans la commune de Bab Ezzouar. Il a "menacé" dans son post Facebook de le "jeter par la fenêtre" s'il ne récoltait pas "1000 likes".

Les internautes ont qualifié cet homme de "malade", "irresponsable", de "taré", voire de "terroriste" et de "criminel". Dans leurs commentaires sur différentes pages Facebook, ils ont signalé un cas de "maltraitance", appelant le "Procureur de la république à s'auto-saisir de cette affaire".

Une plainte a été déposée par le réseau Nada pour la protection des enfants, annonçant son arrestation et sa présentation devant Procureur du tribunal de Dar El Beida.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.