Tizi Ouzou: le centre de tri des déchets d'Oued Falli mis en exploitation après l'Aïd El Fitr

Publication: Mis à jour:
DFGDF
APS
Imprimer

Le centre de tri des déchets ménagers et assimilés d’Oued Falli dans la commune de Tizi Ouzou sera mis en exploitation juste après l’AA, a-t-on appris dimanche de la directrice locale de l’environnement.

Installé en 2013, le fonctionnement de la structure a été retardé par le non achèvement d’une partie des travaux nécessaire à sa mise en service, notamment la réalisation du sol en résine d’hypoxie et son raccordement au réseau d’alimentation en eau, pris en charge par la direction de l’administration locale (DAL), a expliqué Djouher Haddadou.

Le sol étant complètement achevé, seules les conduites d’alimentation en eau demeurent non finalisées, ce qui ne risque pas de retarder davantage l’ouverture du centre censé apporter une solution à la problématique du tri des ordures ménagères qui est encore à ses débuts au niveau de la wilaya de Tizi Ouzou, a-t-elle précisé.

Mme Haddadou a rassuré que tous les équipements spécialisés qui forment la chaîne de tri ont été acquis et installés au niveau du centre qui comprend une plate-forme inférieure de 3400 mètres carrés avec un hangar vde 1250 m² en charpente métallique, des aires de déchargement et chargement et des servitudes avec les caniveaux de récupération des eaux pluviales et des lixiviats vers les bassins de décantation, a-t-elle rappelé.

Actuellement, une activité de presse des déchets en carton et en plastique est déjà lancée au niveau de la structure installée à proximité du centre d’enfouissement technique (CET) d’Oued Falli, a-t-elle affirmé, soulignant que sur la totalité des déchets ménagers acheminés vers le CET, seulement 10% font l’objet de tri et de récupération par des petites entreprises de recyclage qui activent au niveau de la wilaya.

Le centre de tri constituera également un appui aux opérations de tri sélectif des déchets lancés à travers des quartiers de la ville de Tizi Ouzou et des villages d’autres localités de wilaya par l’agence nationale des déchets (AND) qui essaie d’élargir la démarche à un maximum de régions, à travers les sorties sur le terrain et les actions d’information et de sensibilisation au profit des citoyens, a-t-elle encore observé.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.