Les dettes des banques envers les entreprises du bâtiment seront apurées avant fin juin

Publication: Mis à jour:
Imprimer

Le président de l’Association des banques et établissement financier (ABEF) a annoncé le tout prochain paiement des dettes dues aux entreprises du bâtiment.

Accueilli à l’émission L’Invité de la rédaction de la chaîne 3 de la Radio Algérienne, M. Boualem Djebbar a annoncé que 130 milliards de dinars vont être versés par les banques à l’effet d’apurer, avant la fin du mois de juin courant, les créances dues aux sociétés de construction.

Le président de l’ABEF a expliqué que ces sommes vont servir à payer les retards de financement des programmes ADL et LPP, lesquels sont, en partie, à la charge les banques, soit "environ 30 milliards de dinars".

Acculées par l’absence de sources de financement, plusieurs entreprises du bâtiment ont été amenées à ralentir l’avancement de leurs chantiers, certaines autres ont carrément stoppé leurs activités étant dans l’incapacité de régler les salaires de leurs ouvriers.

Accusant les organismes financiers d’être à l’origine des retards de paiement des dettes dues à ces entreprises, le nouveau Premier ministre, Abdelmadjid Tebboune, était intervenu, en mai dernier, pour les rappeler à l’ordre.

Cette décision de l'ABEF vient, donc, répondre aux besoins des entreprises de constructions et exécutant les ordres du nouveau premier ministre.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.