Mamane, humoriste: "En Afrique, on adore se moquer les uns des autres" (ENTRETIEN)

Publication: Mis à jour:
MAMANE
Mamane, humoriste: "En Afrique, on adore se moquer les uns des autres" (ENTRETIEN) | DR
Imprimer

HUMOUR - Depuis 2015, le Marrakech du Rire fait rayonner la scène humoristique africaine en réunissant le meilleur de l'humour africain francophone. Après le triomphe rencontré l'année dernière, les organisateurs ont décidé d'offrir toute sa place à ces humoristes cette année avec leur propre gala: le Gala Afrika.

Jamel Debbouze a fait appel à Mamane, humoriste nigérien reconnu internationalement, issu de la première génération du Jamel Comedy Club, pour animer la première du spectacle au Palais Badii, le 29 juin. Entretien.

HuffPost Maroc: Comment en être vous arrivé à devenir responsable du Gala Afrika?

Mamane: C'est Jamel qui m'a proposé. J'organise un festival, qui est un peu l'équivalent du Marrakech du Rire mais en Côte d'Ivoire. C'est le plus gros festival d'humour en Afrique subsaharienne: Abidjan Capitale du Rire. Il regroupe les meilleurs humoristes africains, chaque mois de décembre depuis deux ans à Abidjan. Jamel est venu cette année. En fait, on entame une collaboration entre le Marrakech du Rire et Abidjan Capitale du Rire. On a tous les meilleurs humoristes africains, donc ça s'est fait naturellement. Et cela a encore plus de résonance cette année parce que le Maroc se rapproche vraiment de l'Afrique en faisant son entrée dans l'Union africaine et en proposant sa candidature à la CEDEAO.

Vous avez réuni 12 humoristes pour le Gala Afrika, comment les avez-vous sélectionnés?

Je les connais tous. Je produis une émission qui est un peu l'équivalent du Jamel Comedy Club. Elle en est à sa quatrième édition et passe sur Canal + en Afrique: "le Parlement du Rire". C'est le même principe que le Jamel Comedy Club, sur 30 minutes il y a quatre humoristes de différents pays africains. Depuis trois ans que je fais ça, j'ai fait le tour d'environ 60 à 80 humoristes de l'Afrique noire: du Cameroun à la Côte d'Ivoire en passant par le Burkina Faso, le Niger, la République démocratique du Congo ou encore le Gabon. Ces pays seront représentés au Gala Afrika.

Que vont-ils aborder pendant leur spectacle?

Chacun aura son thème. Ce sont des humoristes africains qui vivent en Afrique et qui travaillent là-bas. Ça a toujours été ma politique, de prendre des artistes qui vivent vraiment dans leur pays. Ils parlent du quotidien au Congo, au Cameroun, au Burkina Faso... Chacun parle vraiment de la vie sociale dans son pays. Et tous les pays africains ont ça en commun, du coup ça fait rire toute l'Afrique.

C'est leur première fois au Marrakech du Rire?

Il y en a trois ou quatre qui sont passés l'année dernière. Mais c'était au Théâtre Royal. Le Palais Badii, c'est une plus grande salle. Le spectacle est beaucoup plus structuré.

Allez-vous jouer?

Je vais seulement faire la présentation mais je ne manquerai pas de faire des vannes sur les artistes et sur leur pays. C'est ça qui fait rire en Afrique, on adore se moquer les uns des autres: les Marocains, les Congolais, les Burkinabés, les Ivoiriens... L'Afrique, c'est un contient mais on a ça en commun. C'est comme au Maghreb: les Tunisiens qui se moquent des Algériens et des Marocains, et vice versa.

Connaissez-vous le public marocain?

J'ai déjà joué mon spectacle à l'Institut français d'Agadir, et au Théâtre Royal de Marrakech, à mes débuts. Pour certains humoristes qui seront présents au Gala, ça va être une découverte. J'espère que ça va bien marcher. Après, c'est un spectacle où l'on n'a pas forcément besoin d'être Africain pour comprendre l'humour. On peut le voir avec l'émission "le Parlement du Rire", qui est aussi diffusé sur une chaîne en France et qui rencontre un gros succès d'audience.

Et que pensez-vous de ce public?

Il est comme tous les autres publics. Maintenant, avec Internet et la télé, on a à peu près tous les mêmes références culturelles et humoristiques. Le Marrakech du Rire est diffusé sur M6, en Afrique les gens regardent ça sur le net. C'est quelque chose qui est diffusé partout. Il n'y a plus de segmentation entre les pays.

Après le Marrakech du Rire, quels sont vos projets?

Récemment, j'ai sorti mon film "Bienvenue au Gondwana". J'ai aussi joué au mois de mai un plateau d'humour africain à Paris. Pour mes projets, je travaille sur une série télévisée pour Canal + en 2018. J'ai mon festival en décembre, "le Parlement du Rire" continue et, l'année prochaine, je jouerai mon nouveau spectacle un peu partout en Afrique et en France.

Découvrez les artistes qui joueront sur la scène du Gala Afrika:

Close
Les artistes du Gala Afrika
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée
LIRE AUSSI: