Tunisie: le PDG de la télévision publique limogé

Publication: Mis à jour:
TL
Facebook Elyes Gharbi
Imprimer

Le PDG de la télévision publique tunisienne, Elyes Gharbi, a été limogé vendredi à la suite d'un couac dans la diffusion du journal de la veille, a annoncé le gouvernement.

L'instance chargée de réguler l'audiovisuel en Tunisie, la Haica, s'est dite "surprise" de cette décision, et Reporters sans frontières (RSF) a fait part de son "inquiétude".

"Il a été décidé de relever Elyes Gharbi de ses fonctions et de nommer Abdelmajid Mraïhi en tant que PDG par intérim", a indiqué le gouvernement dans un communiqué transmis à l'AFP.

Le gouvernement a déjà un candidat à sa succession. Le nom de ce dernier, dont l'identité doit pour l'instant rester confidentielle, a été soumis à la Haica pour "avis conforme" conformément à la loi.

Contacté par l'AFP, M. Gharbi a indiqué ne pas avoir été mis au courant de cette décision.

Jeudi soir, les téléspectateurs ont été surpris de voir que le journal de 20H00 --qui passe en ce moment à 19H00, la programmation étant bousculée par les émissions du ramadan-- avait été diffusé avec une heure et demie de retard.

Dans un communiqué, la télévision a dit son "regret" de ce retard, l'expliquant par le fait que "le producteur du journal avait été victime d'une crise cardiaque".

"Nous avons été surpris par l'annonce du limogeage et nous jugeons que ce n'est pas normal", a dit à l'AFP le président de la Haica, Nouri Lajmi.

Un retard dans la diffusion du journal "n'est pas la fin du monde. (Une crise cardiaque) est un cas de force majeure qui peut arriver n'importe où dans le monde", a-t-il ajouté.

La version de la crise cardiaque est toutefois contestée par certains en interne, a indiqué à l'AFP une journaliste de la télévision sous le couvert de l'anonymat.

En tout cas, "cette révocation du PDG inquiète notre organisation (...). Le gouvernement devrait pouvoir nous expliquer les tenants et aboutissants de ce limogeage précipité", a affirmé à l'AFP Yasmine Kacha, la directrice Afrique du nord de RSF.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.