Quand le ministère de l'Intérieur indien confond le Maroc et l'Inde

Publication: Mis à jour:
CEUTA
MHA
Imprimer

INDE - Voilà une gaffe bien gênante pour le ministère de l'Intérieur indien. Dans son rapport annuel, le ministère a en effet utilisé des photos pour montrer l'installation de projecteurs à la frontière entre l'Inde, le Pakistan et le Bangladesh. Petit bémol, il ne s'agit pas de photos prises à cette frontière mais à celle entre le Maroc et l'enclave espagnole de Sebta.

mha

C'est le site indien Alt News qui a révélé cette information. En effet, un des journalistes du site, Sam Jawed, a repéré que le paysage ne correspondait pas du tout à celui de la frontière indienne.

"Quand on y regarde de plus près, on peut même voir la mer", commente ce dernier. Après une courte investigation, le journaliste en question a découvert que cette photo a en fait été prise en 2006 par le photographe espagnol Javier Moyano, à la frontière entre le Maroc et Sebta. "Il n'est pas rare de trouver des images mensongères sur des sites de propagande ou sur WhatsApp, mais en trouver une dans un rapport du ministère de l'Intérieur est choquant est inacceptable", déplore Sam Jawed.

Une erreur qui a provoqué de nombreuses réactions en Inde où des internautes ont dénoncé ce montage. Le ministre de l'Intérieur Rajiv Mehrishi a de son côté ordonné une enquête suite à cette "gaffe embarrassante" et a également affirmé que "si cette erreur vient du ministère, il s'excuserait", rapporte le journal britannique International Business Time .

Le précédent Trump

Cette erreur du ministère de l'Intérieur indien n'est pourtant pas exceptionnelle. En janvier 2016, une publicité de campagne de Donald Trump, alors candidat à la primaire républicaine, avait confondu le Maroc... avec le Mexique.

Il s'agissait d'un spot qui déclarait que Donald Trump "arrêterait l'immigration clandestine en construisant un mur le long de la frontière sud (avec le Mexique), qui sera payé par le Mexique".

Une brève séquence vidéo montrait des dizaines de personnes courir pour tenter de traverser une frontière grillagée. Mais il ne s'agissait pas de Mexicains.

En réalité, ces images dataient de mai 2014 et montraient "des Marocains traversant la frontière" pour rejoindre l'enclave espagnole de Melilla, dans le nord du Maroc, selon le site Politifact. Si les images semblent bien montrer la triple frontière grillagée séparant le Maroc de l'enclave espagnole, les migrants qui tentent régulièrement de la franchir sont pour la grande majorité originaires d'Afrique subsaharienne et non Marocains.

LIRE AUSSI: