L'Algérie a importé en 2016 plus de 887 millions d'euros d'armes d'Allemagne

Publication: Mis à jour:
ASSAULT RIFLE
Machine Gun | fredrocko via Getty Images
Imprimer

Les exportations allemandes d'armes de guerre à destination de l'Algérie ont atteint plus de 887.6 millions d'euros en 2016, selon un rapport du ministère allemand de l'Economie, publié par plusieurs médias locaux dont Handelsbatt. L'armée algérienne fait partie des trois premiers clients hors-Otan (Organisation du traité de l'Atlantique Nord), selon des chiffres présentés par le gouvernement fédéral.

Les exportations allemandes de tous types de technologies militaires ont enregistré une baisse de 13% en 2016, atteignant une valeur totale de 6.85 milliards d'euros contre 7.86 milliards d'euros en 2015. Selon le même rapport, le recul de ces ventes s'est poursuivi durant les 4 premiers mois de cette année, atteignant 2.42 milliards d'euros contre 3.3 milliards d'euros durant la même période en 2016.

Le ministère allemand de l'Economie expliqué dans son étude, cité par les quotidiens Handelsblatt et Bild, que 46.6% des exportations d'armes étaient destinés aux Etats-membres de l'Union Européenne et de l'Organisation du traité de l'Atlantique Nord.

Néanmoins, selon Bild, les exportations vers des pays hors-Otan des "armes de guerre", une sous-catégorie de la technologie militaire en Allemagne, ont augmenté d'un milliard pour atteindre 2.5 milliards d'euros entre 2015 et 2016.

Et le rapport démontre que l'Algérie est l'un des trois premiers clients de ce produit, représentant avec le Qatar et la Corée du Sud près de 90% de ce chiffre.

L'armée algérienne a ainsi importé plus de 887.6 millions d'euros "d'armes de guerre". La valeur totale des achats qataris a atteint plus de 790.5 millions d'euros tandis que la Corée du Sud totalisait durant la même période 356.5 millions d'euros.

L'Algérie s'est également dotée en 2016 d'une frégate allemande, baptisée Al Radi, rappelle le même rapport.

L'Allemagne a été le 3e fournisseur d'armement de l'Algérie entre 2012 et 2016, représentant 12% des achats totaux derrière la Russie (60%) et la Chine (15%), selon un rapport de Sipri (Stockholm International Peace Research Institute), publié en février dernier.

Selon ce rapport, l'armée algérienne est le 5e plus grand importateur d'armes au monde pour la période 2012-2016, avec un taux de 3,7%, se classant derrière l'Inde, l'Arabie Saoudite, les Emirats Arabes Unis et la Chine.

Le même rapport classait l'Algérie plus grand importateur d'armes en Afrique, représentant 46% des achats du continent.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.