Retrouvez l'actualité High-Tech de la semaine en bref

Publication: Mis à jour:
TECHNOLOGY
Cropped shot of a computer programmer working on new code | Cecilie_Arcurs via Getty Images
Imprimer

SoftBank achète deux entreprises de robotique auprès d’Alphabet

Pour augmenter son portefeuille de l'intelligence artificielle, l'entreprise japonaise, SoftBank Group a déclaré qu'il achèterait Boston Dynamics et Schaft deux entreprises d’Alphabet, la société mère de Google.

Basées à Tokyo, les deux entreprises fabriquent des robots qui simulent les mouvements humains. Les actions de SoftBank ont augmenté jusqu'à 7,9% après l'annonce de l'opération. "La robotique intelligente va être un facteur clé de la prochaine étape de la révolution de l'information, et Marc Raibert (PDG) et son équipe de Boston Dynamics sont les leaders technologiques des robots dynamiques avancés", a déclaré le président du groupe SoftBank, Masayoshi Son, dans un communiqué cité par Reuters.

SoftBank a entrepris une campagne d'acquisition agressive pour renforcer ses capacités de recherche et de développement. Le groupe soutient le fonds Vision Fund de 93 milliards de dollars, le plus important fonds d'investissement privé au monde qui cherche à investir dans des technologies qui devraient augmenter considérablement dans un proche avenir, comme la robotique et l'intelligence artificielle.

"La robotique en tant que domaine a un grand potentiel et nous sommes heureux de voir Boston Dynamics et Schaft rejoindre l'équipe SoftBank pour continuer à contribuer à la prochaine génération de robotique", a déclaré un porte-parole de Alphabet.


Le Japon adopte une loi légalisant Airbnb et d'autres services de locations

Le gouvernement japonais a approuvé une loi qui légalise Airbnb la plateforme de location et de réservation de logements de particuliers au Japon, ainsi que d'autres similaires dans le pays. La loi, qui a été adoptée vendredi dernier par la chambre haute du Japon, permettra aux propriétaires de louer leur propriété jusqu'à 180 jours par an.

Ils sont assujettis à l'enregistrement auprès des autorités locales qui, à leur tour, ont l’autorisation de mettre en œuvre leurs propres restrictions, selon Bloomberg. Airbnb a déclaré que le Japon est l'un de ses dix premiers marchés à travers le monde et que cinq millions de personnes ont utilisé son service dans le pays au cours des 12 derniers mois. La société affirme que sa communauté "a généré 8,3 milliards de dollars d'impact économique" en 2016.

Ce chiffre est susceptible de croître en raison du boom attendu pour les Jeux olympiques de 2020 et la Coupe du monde de rugby en 2019. "Ce sont d'excellentes nouvelles pour les milliers de résidents japonais qui hébergent déjà sur Airbnb et fournissent la clarté et la certitude nécessaires pour les gens du pays qui veulent gagner un revenu supplémentaire en partageant leur espace supplémentaire avec les voyageurs du monde entier", a déclaré Airbnb sur son blog.

La "loi Airbnb", en préparation depuis plus d'un an, donne à la société américaine - évaluée à 31 milliards de dollars en mars - une base juridique très convoitée au Japon. Il reste encore des problèmes car certains hôtes Airbnb pourraient voir dans les 180 jours accordés comme une limitation de leurs revenus potentiels.

Les ventes mondiales de serveurs ont baissé de 4,2% au premier trimestre de 2017

Au premier trimestre de 2017, les livraisons mondiales des serveurs ont diminué de 4,2% par rapport au premier trimestre de 2016, tandis que les revenus ont diminué de 4,5%, selon Gartner. "Le premier trimestre de 2017 a montré des baisses au niveau mondial avec une légère variation de résultats par région", a déclaré Jeffrey Hewitt, vice-président de recherche chez Gartner.

"L'Asie et le Pacifique ont évité la tendance et affiché une croissance tandis que dans toutes les autres régions les ventes de serveurs ont baissé. "Bien que les achats dans le segment du centre de données hyperscale aient augmenté, les segments de l'entreprise et des PME sont restreints car les utilisateurs finaux de ces segments répondent à leurs exigences accrues en matière d'applications grâce à la virtualisation et envisagent des solutions de rechange vers le cloud", a déclaré M. Hewitt.

Hewlett Packard Enterprise (HPE) a continué à être le leader sur le marché mondial des serveurs en fonction des revenus. La société a affiché un chiffre d'affaires de plus de 3 milliards de dollars pour une part totale de 24,1% au premier trimestre de 2017. Dell EMC a maintenu la position numéro 2 avec 19% de parts de marché et 2,37 milliards de dollars de revenus. Dell EMC était le seul fournisseur parmi les cinq premiers à connaître une croissance au premier trimestre de 2017. En terme de revenus, le classement des autres fabricants est comme suit : IBM, Cisco et Lenovo.

L'UE veut faciliter l’accès aux données auprès des sociétés technologiques

L'Union européenne veut que les autorités chargées de l'application de la loi accèdent plus facilement aux preuves électroniques directement auprès des sociétés de technologie, telles que Facebook et Alphabet (Google), même si elles sont stockées dans un autre pays européen.

À la suite d’attaques terroristes en Europe au cours des deux dernières années, les entreprises technologiques ont subit une pression accrue pour aider les enquêteurs qui ont déploré le lent processus requis pour accéder aux données stockées dans les nuages (cloud) dans d'autres États membres de l'UE.

La Commission européenne présentera trois options aux ministres de l'UE qui constitueront la base d'une future proposition législative, y compris la possibilité pour la police de copier des données directement du nuage, a déclaré à Reuters la commissaire européenne à la justice Vera Jourova.

L'option la moins intrusive consiste à permettre aux autorités chargées de l'application de la loi dans un État membre de demander à un fournisseur de services informatiques dans un autre État membre de renvoyer des preuves électroniques, sans avoir à demander d'abord à cet Etat membre.

La deuxième option verrait les entreprises obligées de transmettre les données si les autorités les demandaient dans d'autres pays membres. BSA, qui représente les principales sociétés de logiciels, dont Intel, Microsoft et Oracle, a exhorté l'UE à "adopter des mesures qui garantissent la clarté et la prévisibilité, sans mettre les fournisseurs de services dans les situations de conflit de lois".

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.