Le ministère du Transport annonce une série de mesures au profit du Port de Radès

Publication: Mis à jour:
TUNISIA PORT
A general view shows a shipping container area at the port of Halk al-Wad, in Tunis February 19, 2013. Economic disaster is by no means inevitable. New foreign direct investment jumped to 3.00 billion dinars in 2012 from 1.62 billion in 2011, partly because of privatisations, according to official data. Last year's total exceeded the 2.17 billion dinars recorded in 2010, before the revolution. The data shows that because of Tunisia's strengths, including its educated population and proximity to | Anis Mili / Reuters
Imprimer

Après la visite du chef du gouvernement Youssef Chahed, mercredi au port de Radès, une série de décision a été prise concernant l'organisation du Port de Radès.

Après la visite de Youssef Chahed au port de Radès, une réunion a eu lieu entre le directeur général de la Société Tunisienne d'Acconage et de Manutention et celui de l'Office de la Marine Marchande et des Ports ainsi que plusieurs dirigeants de deux sociétés affirme le ministère du Transport dans un communiqué.

Selon celui-ci, il résulte de cette réunion une série de mesures concernant le port de Radès dont la limitation à une charge de 200 conteneurs vides dans chaque navire. Par ailleurs, le dépôt numéro 1 sera utilisé comme expansion de l'espace de stockage.

Une réunion aura lieu dans les 48 heures avec les usagers du port afin de les inciter à remorquer leurs containers dans un délai raisonnable indique également le communiqué. Aujourd'hui, un container reste environ 17 jours au port de Radès.

Il a été également décidé d'accélérer la décision d'augmentation des taxes portuaires ce qui aidera à baisser la durée du séjour des containers sur le port de Radès.

Au total, une dizaine de mesures ont été adoptées par la Société Tunisienne d'Acconage et de Manutention et celui de l'Office de la Marine Marchande et des Ports.

Mercredi, le chef du gouvernement Youssef Chahed a effectué une visite surprise au Port de Radès où il a constaté de nombreux dysfonctionnements.

A la suite de cette visite, Youssef Chahed avait réuni en urgence les ministres du Transport, des Finances par intérim et le Directeur-Général de la Douane ainsi que certains agents.

Résultat, selon un communiqué du ministère des Finances, 21 douaniers de rangs divers ont été écartés des postes de décisions ou des administrations sensibles jusqu'à la fin d'une enquête qui a été diligentée contre eux.

35 autres douaniers comparaitront devant le conseil de discipline de l'institution conformément au règlement intérieur pour des soupçons de corruption.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.