Intoxication alimentaire d'une famille à Ouarzazate: La bactérie "Clostridium botulinum" responsable

Publication: Mis à jour:
CLOSTRIDIUM_BOTULINUM_01
Centers for Disease Control and Prevention's Publi
Imprimer

INTOXICATION - Les analyses effectuées sur des échantillons d’aliments trouvés au domicile de la famille touchée, la semaine dernière à Ouarzazate, par une intoxication alimentaire qui a d'abord coûté la vie d'une petite fille âgée de six ans, puis de sa mère âgée de 30 ans, est due à la consommation d’aliments infectés par la bactérie "Clostridium botulinum" qui produit des toxines dangereuses, rapporte le ministère de la Santé.

Selon le ministère, qui n'a pas révélé quel aliment a infecté la famille, les principales sources de ce genre d’intoxication sont "les conserves alimentaires traditionnelles et familiales qui ne respectent pas les mesures sanitaires préventives et les conditions de traitement par chaleur".

Appel à la vigilance des consommateurs

Pour la sécurité sanitaire du consommateur, le ministère et l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) recommandent surtout aux citoyens d’acheter les produits alimentaires dans les espaces agrées par les autorités compétentes et de veiller à la qualité des produits présentés à la vente.

Les personnes affectées sont d’une même famille. Il s’agit d’une femme de 30 ans et de ses deux filles, âgées respectivement de 6 et 10 ans. Le 7 juin, le ministère de la Santé indiquait que l’état de santé de la fille aînée était jugé stable, contrairement à celui de la maman jugé "critique". Cette dernière est finalement décédée.

LIRE AUSSI: