L'UE contrôlera l'embargo sur les armes en Libye pour une autre année

Publication: Mis à jour:
SECURITY COUNCIL
NEW YORK, USA - JUNE 2: General view during U.N. Security Council meeting following a unanimous adoption by the Council of a resolution to expand its North Korea blacklist after the Asian state's repeated missile tests in Manhattan borough of New York, United States on June 2, 2017. (Photo by Mohammed Elshamy/Anadolu Agency/Getty Images) | Anadolu Agency via Getty Images
Imprimer

Le Conseil de sécurité a prorogé lundi d’une année l’autorisation accordée à l’Union Européenne (UE) de contrôler l’embargo sur les armes en Libye.

La résolution adoptée à l’unanimité par les membres du Conseil de sécurité autorise les bâtiments de guerre européens d’intercepter en haute mer les navires qu'ils soupçonnent de transporter des armes vers la Libye.

Elle prévoit que le secrétaire général de l’ONU transmette dans les 11 prochains mois un rapport au Conseil de sécurité pour l’informer de la mise en œuvre de ces dispositions.

En parallèle, le texte impose des conditions à cette autorisation en prévoyant que les Etats qui effectuent ces inspections doivent "éviter de retarder ou de contrarier indûment l’exercice de la liberté de navigation".

Pour rappel, la communauté internationale s'est prononcée en mai 2016 en faveur d’une levée partielle de l’embargo imposé à la Libye pour permettre au gouvernement de l’entente nationale de s’attaquer lui-même au groupe terroriste autoproclamé Organisation de l’Etat Islamique (EI/Daech).

L’Union Européenne avait, alors, demandé à l’ONU d'autoriser l'opération navale européenne au large de la Libye de contrôler la levée de ce blocus, décidé par le Conseil de sécurité en 2011.

Le Royaume Uni qui a présenté le projet de résolution devant le Conseil de sécurité a indiqué que le trafic d’armes contribuait à l’instabilité en Libye. Son représentant adjoint auprès de l’ONU, Peter Wilson, a rappelé l’importance de l’appui de la communauté internationale à une solution politique en Libye estimant que la prorogation de la résolution allait contribuer à rétablir la paix en Libye.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.