Festival Gnaoua: Ismaël Lô et Lucky Peterson seront présents à Essaouira

Publication: Mis à jour:
LO PETERSON
DR
Imprimer

MUSIQUE - Le compte à rebours est lancé pour la 20e édition du Festival Gnaoua et musiques du Monde d'Essaouira. Le 29 juin prochain, seront présents le temps d'un week-end les plus grands noms de la musique gnaoua, ainsi que de nombreux artistes internationaux, venant de tout le continent africain et d'ailleurs. Une date anniversaire donc pour le festival Gnaoua, qui fête cette année sa 20e édition. À cette occasion, 57 artistes se réuniront du jeudi 29 juin au samedi 1er juillet avec notamment parmi les têtes d'affiche la présence du chanteur sénégalais Ismaël Lô et du maître du Blues, l'Américain Lucky Peterson.

Le tube de Ismaël Lô, Jammu Africa, titre par ailleurs d'un album-compilation, est considéré comme un véritable hymne à l'Afrique. L'artiste reste aujourd'hui l'une des références musicales les plus populaires au Sénégal et en Afrique. Avec son harmonica et sa guitare, Ismaël Lô a donné au trépidant mbalax sénégalais un tempo plus cool, un son plus mélodique, proche du rythm'n'blues. Ismaël Lô sera sur la scène Moulay Hassan le 30 juin à 21h30.

Autre artiste prestigieux invité pour célébrer en musique les 20 ans du festival, Lucky Peterson, l'une des références mondiales du Blues. Depuis le début de sa carrière, lancée alors qu'il n'avait que 5 ans, par le grand Willie Dixon en 1969, le guitariste et chanteur quinquagénaire peut s’enorgueillir d’avoir côtoyé les plus illustres artistes: Muddy Waters, Buddy Guy, Jimmy Reed, Koko Taylor...

Autant de légendes qui ont contribué à écrire celle de Lucky Peterson et à l’élever au panthéon du blues. La venue de Lucky Peterson sera source d'innovation puisque ce dernier se produira seul, puis dans un second temps en fusion avec le Maâlem Mustapha Baqbou. Cette rencontre mêlera tagnaouite et groove imparable. Les deux maîtres vont attiser la braise d‘un feu de flammes, sur une rythmique implacable, et nous faire ressentir l’espoir et la rédemption.

Rendez-vous le 1er juillet, scène Moulay Hassan à 21H45 pour le concert de Lucky Peterson et à 23H15 pour la fusion de la légende du Blues avec le Maâlem Mustapha Baqbou.

LIRE AUSSI: