Crise avec le Qatar: Le Maroc en pleine médiation dans le Golfe

Publication: Mis à jour:
Imprimer

DIPLOMATIE - Après avoir rencontré lundi matin le prince héritier d'Abou Dhabi aux Emirats arabes unis, à qui il a transmis un message du roi Mohammed VI, le ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita, s'est envolé au Koweït.

En tant qu'émissaire du roi, le ministre a été reçu par l'émir du Koweït, cheikh Sabah Al-Ahmad Al-Jaber Al-Sabah, lundi 12 juin au palais Bayan à Koweït City. A cette occasion, Nasser Bourita a transmis un message verbal du roi à l'émir, a rapporté l’agence de presse koweïtienne KUNA, citée par la Map.

Le roi a ainsi exprimé son "soutien total aux efforts et initiatives entreprises par l’émir du Koweït pour faire baisser la tension entre les pays du Golfe, contenir la crise et dissiper les différends à travers le dialogue entre les pays frères du Conseil de coopération du Golfe (CCG)", selon la même source.

Ce message intervient en pleine crise du Golfe, alors que le Qatar a été mis au ban par l'Arabie saoudite, le Bahrein, les Émirats arabes unis, l'Égypte et d'autres pays comme la Mauritanie, les Comores et les Maldives pour son soutien présumé aux Frères musulmans, son appui financier au terrorisme et ses accointances avec l'Iran. Suite à cette crise, le Koweït a proposé de servir de médiateur.

Le Maroc a attendu dimanche 11 juin pour exprimer sa position, affirmant lui aussi vouloir rester neutre tout en proposant ses services de médiation, d'où la présence du ministre des Affaires étrangères dans la région.

De l'aide alimentaire a néanmoins été envoyée lundi par le Maroc au Qatar, qui subit un embargo de la part de ses voisins.

LIRE AUSSI: Crise avec le Qatar: le Maroc apporte des précisions sur sa position