À travers sa filiale CIMAF, Addoha inaugure une cimenterie au Tchad

Publication: Mis à jour:
CIMENT
Alwihdainfo.com
Imprimer

INVESTISSEMENT - Le groupe marocain Ciment d'Afrique (CIMAF), filiale du groupe Addoha, a inauguré lundi une cimenterie à N’Djamena, au Tchad. La cérémonie d'inauguration a été présidée par Idriss Déby Itno, le président tchadien.

La nouvelle cimenterie, située à la sortie nord de la capitale, a une capacité de production de 500.000 tonnes par an, extensible à un million de tonnes. Le projet a nécessité un investissement de l'ordre de 23 milliards de francs CFA, soit environ 375 millions de dirhams.

L'usine emploie aujourd'hui dans sa phase de production 200 Tchadiens, avec un transfert total de compétences puisqu'ils ont été formés au Maroc. Selon CIMAF, la cimenterie de N’Djamena produira du ciment de "bonne qualité" répondant aux normes internationales et le prix du sac sera fixé à un "prix abordable".

C'est la première étape d’une forte coopération entre le Tchad et le Maroc, a souligné Anas Sefrioui, PDG du groupe .

CIMAF est aujourd'hui présent dans une douzaine de pays d’Afrique de l’Ouest et du Centre, notamment au Cameroun et au Burkina Faso.

LIRE AUSSI: