Le Qatar, Rached Ghannouchi et Abdelhakim Belhaj seraient derrière l'assassinat de Chokri Belaïd, selon Sky News Arabia

Publication: Mis à jour:
Imprimer

Le journal Sky News Arabia, se basant sur des documents de renseignement datant de 2014, avance que le Qatar se cache derrière l’assassinat de l'homme politique et avocat tunisien Chokri Belaïd en finançant des partis à l'intérieur et à l'extérieur du pays. Sky News cite notamment l'implication du libyen Abdelhakim Belhaj et du président d’Ennahdha, Rached Ghannouchi "qui collaboraient ensemble". Le terroriste Abou Anas Al-Liby, arrêté par le FBI, aurait confirmé l'implication de ces derniers.

La même source souligne que peu avant l'assassinat de Belaïd, il y a des informations concernant l’entrée d'éléments suspects sur les territoires tunisien et algérien à bord de voitures qataries, les mêmes que le Qatar a offert à l'État tunisien, peu de temps avant.

Le fait de cibler Chokri Belaïd était motivé, selon le journal, par le fait que le défunt détenait des documents compromettants contre le Qatar, prouvant son implication dans l’opération d'Aïn Amenas en Algérie.

D'ailleurs l'Algérie serait aussi dans le viseur des qataris qui financerait des terroristes, comme ce fut le cas pour l'opération de Ain Amenas affirme Sky News Arabia.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.