Al Hoceima: 520 millions de dirhams pour améliorer le système de santé dans la région

Publication: Mis à jour:
HOPITAL HOCEIMA
Al Hoceima: 520 millions de dirhams pour améliorer le système de santé dans la région | MAP
Imprimer

SANTÉ - Une enveloppe budgétaire de 520 millions de dirhams a été mobilisée par le ministère de la Santé pour améliorer l'accès aux soins et renforcer l’offre médicale dans la province d’Al Hoceima, a affirmé vendredi 9 juin le ministre de la Santé, Houcine El Ouardi, lors d'une réunion avec des acteurs de la société civile et des élus.

Cette annonce intervient en pleine crise à Al Hoceima, alors que la population manifeste depuis sept mois pour, entre autres, pour bénéficier d'infrastructures de santé.

L'hôpital Mohammed V agrandi

Les projets du ministère dans la région concernent notamment l’élargissement de l’hôpital provincial Mohammed V, pour un montant de 42 millions de dirhams. Les travaux de réhabilitation de la deuxième tranche de ce projet sont estimés à 90%, indique le ministère dans un communiqué.

Depuis la fin du mois de mai, les services de chirurgie pédiatrique, l'hôpital de jour et de chirurgie générale sont opérationnels, avec une capacité d'accueil de 42 lits. Les services de pédiatrie et de néonatalogie ainsi que l'unité technique du service de la maternité seront livrés à la fin du mois de juin, souligne le communiqué.

Les travaux d’aménagement de l’espace intérieur, des zones vertes et des parkings devraient quant à eux être bouclés au début du mois d’août, au plus tard.

Le centre régional d’oncologie à Al Hoceima, inauguré en 2008, sera également mis à niveau avec une enveloppe budgétaire de 15 millions de dirhams.

Des nouveaux centre de santé de proximité

Un nouvel hôpital de proximité multi-spécialité sera également construit à Imzouren, une localité proche d'Al Hoceima. L'enveloppe budgétaire s'élève à 63 millions de dirhams, et les travaux sont estimés à 80%, ajoute le ministère, notant que l'établissement hospitalier sera opérationnel vers la fin de cette année.

Par ailleurs, la province sera bientôt dotée, selon le communiqué, d’un nouveau centre hospitalier multi-disciplinaire, pour un coût global de 374 millions de dirhams. Les travaux de construction ont été lancés en avril.

Le programme de développement prévoit également la construction de six centres de santé, et la reconstruction et la réhabilitation de 29 établissements hospitaliers, avec un montant de 43 millions de dirhams.

Enfin, des travaux ont été lancés aux centre hospitaliers urbains de Bades et Imzouren, et aux espaces de santé des jeunes à Imzouren et Targuist. Le ministre de la Santé a ordonné la constitution d’une commission de l’administration centrale, régionale et locale "pour assurer le suivi de l’exécution de ces projets dans les délais convenus", note le ministère.

Le monde rural mieux connecté

Pour améliorer le système de santé hors milieu urbain, le Fonds de développement rural a débloqué un montant de 18 millions de dirhams pour l’acquisition de moyens de transport des équipes médicales, l’équipement d'établissements hospitaliers dans le monde rural et la réhabilitation de logements de fonction relevant de ces structures hospitalières.

Ces projets "visent à faire bénéficier la population locale de la province des services médicaux de qualité, faciliter l’accès aux soins des catégories précaires et maintenir l’équilibre entre offre et demande en matière de prestations médicales".

LIRE AUSSI: Al Hoceima: Le ministère de l'Intérieur veut rassurer les médias étrangers