Extension du tramway de Constantine : Cosider remplace l'entreprise espagnole déficitaire

Publication: Mis à jour:
CONSTANTINE
DR
Imprimer

L'entreprise publique Cosider a été désignée pour prendre en charge les prestations de l'entreprise déficitaire espagnole Isolux Corsan, engagée en consortium dans la réalisation de l'extension de la ligne du tramway de Constantine, a annoncé mercredi le président directeur général de l'Entreprise Métro d'Alger (EMA), Omar Hadbi.

Au cours d'une visite de travail au projet d'extension du tramway de Constantine, le même responsable, accompagné du P-DG de Cosider, M. Lakhdar Rekhroukh a estimé que ce groupe public, qui cumule "une expérience avérée" en la matière, se chargera de la réalisation "des ouvrages d'arts et des plateformes prévues dans le cadre de ce projet", des lots initialement confiés à l'entreprise espagnole.

M. Hadbi qui a exclu tout "incidence financière" pour ce projet a cependant indiqué que cette "modification" aura "un impact sur les délais de réception de ce projet".

Il a ajouté que l'EMA et les autorités locales s'emploient à "minimiser au maximum ces délais".

Dans ce sens, le même responsable a indiqué que l'extension de la ligne du tramway de Constantine en cours de réalisation entre la station de la cité Zouaghi Slimane et la ville Ali Mendjeli sera "réceptionnée par phase".

La priorité, a-t-il ajouté, est de livrer dans une première étape le tronçon "jusqu'à l'entrée de la ville Ali Mendjeli" (Boulevard de l'indépendance), puis jusqu'à la station terminale en face de l'université Constantine 2 dans une phase ultérieure.

Le même responsable a indiqué qu'une réunion-bilan sera tenue le mois de septembre prochain "pour fixer le calendrier de livraison des travaux et les moyens et mesures à mettre en œuvre pour remédier à toute éventuelle contrainte".

Qualifiant "d'appréciable" la cadence des travaux de réalisation de ce projet d'autant que les chantiers de déviation des réseaux d'Algérie Télécom et d'électricité a été entièrement parachevés, M. Hadbi a mis l'accent sur l'importance de la future ligne d'extension du tramway dans l'amélioration des conditions de déplacement de la population.

Sur une distance de 10,5 km, l'extension du tramway de Constantine, confiée pour réalisation au consortium composé du groupement français Alstom, la firme espagnole Isolux Corsan et le groupe Cosider pour un délai de 35 mois, prendra naissance à partir de l'actuelle station terminale de tramway de Zouaghi, jusqu'à l'université de Constantine 2 sur les hauteurs de la ville Ali Mendjeli en passant l'université 3 Rabah Bitat, et le boulevard central de la ville Ali Mendjeli, a-t-on rappelé.

Au démarrage des travaux, en septembre 2016, le délai de livraison de ce projet était prévu à la fin 2019, a-t-on noté.

Le PDG de l'EMA a, par ailleurs, annoncé la réception d'ici au mois de juillet prochain du tramway de Sidi Bel Abbès et d'ici au mois de novembre 2017 du tramway d'Ouargla.

Il a ajouté que le tramway de Sétif dont les travaux seront, selon le même responsable, achevés "fin 2017", sera mis en service dans le courant du premier trimestre de l'année 2018.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.