Saisis de plus de 3.6 tonnes de viandes, produits alimentaires et boissons à Alger

Publication: Mis à jour:
MEAT CONTROL
Food quality control expert inspecting at meat specimen in the laboratory | AlexRaths via Getty Images
Imprimer

Les services de la Direction du commerce de la wilaya d'Alger ont saisi au cours des dix premiers jours de Ramadhan (27 mai-5 juin) plus de 3.6 tonnes de viandes, de produits alimentaires et de boissons non conformes aux normes exigées, a appris l'APS mardi auprès de cette direction.

Les agents de contrôle et de répression des fraudes ont saisi, au cours des premiers jours du mois sacré, 3,611 tonnes de viandes (rouges et blanches) et différents produits alimentaires et boissons non conformes aux normes exigées ou avariés et pour d'autres motifs liés notamment au non respect des prix réglementés et à l'absence de label, a indiqué à l'APS le représentant de la direction du commerce, El Ayachi Dehar.

Le montant des produits saisis est estimé à 1.7 millions de dinars, a fait savoir la même source, ajoutant que 18 commerçants ont changé leurs activités commerciales durant la même période.

Les agents de la direction du Commerce ont effectué 4964 interventions ayant donné lieu à l'établissement de 1342 infractions, a ajouté M. Dehar, avant de relever que 42 locaux commerciaux ont été proposés à la fermeture tandis que 11 autres ont fait l'objet de fermeture immédiate.

Par ailleurs, 574 procès-verbaux ont été dressés sur l'ensemble des infractions enregistrées dans le cadre de la lutte contre la fraude et le contrôle de qualité, a-t-il précisé, relevant que 2189 commerçants de détails ont été soumis à ces opérations de contrôle, 138 opérateurs économiques activant dans le domaine de l'importation et de la vente en gros, outre 13 différentes unités de production.

Les infractions relatives à l'hygiène viennent en tête des infractions enregistrées avec 101 infractions, suivie de 84 cas de vente de produits alimentaires impropres à la consommation, 50 infractions pour vente de produits non-conformes et 18 cas d'absence de marque.

2 775 interventions ont été enregistrées et 768 procès verbaux ont été établis.

Le contrôle des activités commerciales à Alger durant cette période a permis de saisir des produits non facturés d'une valeur de 7 millions DA, a ajouté la même source.

Parmi les infractions enregistrées, figurent le non respect du registre de commerce avec 28 infractions, le non affichage des prix avec 466 infractions et la pratique de commerce illicite avec 33 infractions, outre la non actualisation du registre de commerce et l'opposition faite aux agents de contrôle dans l'exercice de leur mission.

Il a indiqué que la Direction commerciale de la Wilaya a mis en place à l'occasion du mois du Ramadhan un dispositif de 750 agents pour contrôler l'activité des marchés de la capitale à travers l'ensemble de ses communes, 5 marchés de solidarité dédiés aux faibles revenus ont été aménagés à Alger. Il s'agit du marché relevant de l'Union générale des travailleurs algériens (UGTA) à "la place du Premier mai" et des marchés aménagés au pavillon principal (A) du Palais des expositions des pins maritimes

(Safex), à la place "Triolet" (Bab El Oued), à la place jouxtant le stade communal de la commune de Rouiba, et au parc de l'Office national interprofessionnel des légumes et des viandes (ONILEV) aux Dunes (Ain Benian).

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.