Ladepeche.ma, le nouveau média marocain francophone en ligne

Publication: Mis à jour:
SITE
Ladepeche.ma est un nouveau média marocain. | Site Ladepeche.ma
Imprimer

LANCEMENT - Le 5 juin, le groupe Big Media House a lancé un nouveau média sur internet: Ladepeche.ma. Ce nouveau média marocain en ligne est le renouvellement de l'hebdomadaire qui portait le même nom. 8 journalistes font partie de l'équipe, sous la houlette de Youssef Ziraoui, directeur de rédaction et de publication du site.

"La ligne éditoriale de ladepeche.ma est commune aux autres médias du groupe: progressiste, moderniste et respectueuse des traditions marocaines, avec une dominante sociétale", explique au HuffPost Maroc Souleiman Bencheikh, directeur général du groupe et directeur éditorialiste du nouveau média.

Ladepeche.ma propose une version numérique. "Le secteur des hebdomadaires est un des secteurs les plus touchés par la crise de la presse papier. Le problème du papier est aussi qu'on a peu de retours sur le lectorat, le seul intermédiaire que l'on peut avoir est le distributeur. Au contraire, le web permet de savoir directement ce qui marche, d'avoir des outils efficaces, de réagir rapidement", ajoute Souleiman Bencheikh, qui souligne que pour ce lectorat de plus en plus jeune et connecté, le site comprendra un espace blog, des éditos et des chroniques.

Le choix du support web s'est aussi fait pour les possibilité qu'il offre: Ladepeche.ma compte ainsi proposer des contenus "innovants", utiliser toutes ses ressources de la vidéo à la photographie, en passant par les dessins, des graphiques et infographies.

S'imposer dans le paysage médiatique marocain

"Il est vrai qu'il y a une abondance des offres numériques dans le paysage médiatique marocain. Mais on sent qu'il y a toujours une demande, que le public reste sur sa faim. Il y a aussi un déficit de qualité au sein de certains médias, une course à la rapidité. Notre différence sera de proposer une information faite main, avec des journalistes de terrain et d'internaliser notre travail en mettant en avant nos propres équipes."

Ladepeche.ma, qui proposera des reportages francophones, veut donner de la force aux autres titres du groupe, en proposant, par exemple, des articles traduits. "Nous avons voulu proposer un site francophone car, aujourd'hui, la communauté marocaine francophone est importante sur le web", souligne Souleiman Bencheikh.

"Notre force sera l'honnêteté, l'objectivité avec, quelquefois de la subjectivité assumée. Nous ne serons pas non plus dans cette course au scoop. Nous avons plus de 6.000 personnes qui nous suivent sur Facebook après deux jours de lancement. C'est un bon début, on avancera petit à petit", conclut Souleiman Bencheikh.

LIRE AUSSI: