Attentats de Téhéran: Ryad et Washington "impliqués" (Gardiens de la révolution)

Publication: Mis à jour:
IRAN
Members of the Iranian Revolutionary Guard secure the area outside the Iranian parliament during an attack on the complex in the capital Tehran on June 7, 2017.Gunmen and suicide bombers carried out coordinated attacks on Iran's parliament and the tomb of revolutionary founder Ruhollah Khomeini on June 7, 2017, state media reported, killing at least three people. / AFP PHOTO / FARS NEWS / Hossein MERSADI (Photo credit should read HOSSEIN MERSADI/AFP/Getty Images) | AFP via Getty Images
Imprimer

Les Gardiens de la révolution, l'armée d'élite du régime iranien, ont accusé mercredi les Etats-Unis et l'Arabie saoudite d'être "impliqués" dans les attentats de Téhéran qui ont fait douze morts et au moins 46 blessés.

"Cette action terroriste après la rencontre du président des Etats-Unis avec le chef d'un des gouvernements réactionnaires de la région qui a toujours soutenu les terroristes est lourde de sens et la revendication par Daech (groupe Etat islamique) montre qu'ils sont impliqués", affirme un communiqué publié par l'agence de presse officielle Isna.

Séparément, Mohammad Hossein Nejat, chef adjoint des services de renseignement des Gardiens de la révolution, a également accusé l'Arabie saoudite et les Etats-Unis en affirmant que ces deux pays avaient "ordonné à leurs marionnettes" de mener ces attentats, a rapporté l'agence Fars.

Les Gardiens de la révolution ont affirmé qu'ils allaient se venger.

"Les Gardiens de la révolution ont toujours prouvé qu'ils ne laissent jamais sans vengeance le sang d'innocents versés", affirme le communiqué de l'armée d'élite d'Iran.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.