Tunisie: Repli du taux d'inflation et hausse de l'indice des prix à la consommation pour le mois de mai 2017

Publication: Mis à jour:
INFLATION
Shutterstock / klevo
Imprimer

L’indice de prix à la consommation a enregistré, au cours du mois de mai 2017, une hausse de 0,4% par rapport au mois d’avril 2017, selon les données publiées, récemment, par l’Institut national de la statistique (INS).

Cette hausse est, notamment, expliquée par l’augmentation des prix des articles d’habillement et chaussures (+1,6%).

Les prix des vêtements d’été et des chaussures ont ainsi augmenté respectivement de 1,6% et de 1,8%. De même, les prix du groupe transport ont progressé de 1,1% en raison de l’augmentation des prix des véhicules de 2,8% et les dépenses d’utilisation des véhicules de 0,5%.

Selon l’INS, des hausses de prix sont également observées au niveau des tarifs du groupe restauration et hôtels (+1%) dues, essentiellement, à la hausse des prix des services d’hébergement de 3,7%.

En revanche, les prix du groupe alimentation et boissons ont légèrement régressé, au cours de mois de mai 2017, de 0,1% par rapport au mois d’avril 2017.

La baisse des prix a concerné les légumes frais (-5,4%), les volailles (-4%), la viande d’agneau et mouton (-0,5%) et les œufs (-0,4%).

Le taux d’inflation se replie à un niveau de 4,8%

Le taux d’inflation a atteint un niveau de 4,8%, au mois de Mai, après des augmentations successives durant les quatre derniers mois allant de 4,6% en janvier 2017, à 5% au mois d'Avril, selon les dernières statistiques publiées par l'INS.

Cette diminution est le résultat d’une décélération du rythme d’augmentation des prix entre les mois de mai et avril de cette année et la même période de l’année précédente (+0,4%) contre (+0,6%). Ce fléchissement est plus remarquable sur les prix des produits alimentaires et boissons (-0,1% contre +1,0%), d'après l'institut national de la statistique.

Il est important de signaler que le taux d’inflation sous-jacente (ISJ) " hors alimentations et boissons et hors énergies" s’établit à un niveau de 5,5%. Les prix de produits libres (non administrés) ont augmenté de 5,7%, sur une année et particulièrement les produits alimentaires libres, dont la hausse est de 4,6% contre 0,5% pour les produits administrés.

Hausse des prix des produits alimentaires et boissons de 3,9%

Le taux d’inflation (4,8%), enregistré au mois de mai 2017, résulte principalement de la hausse des prix des produits alimentaires et boissons de 3,9%. Cette augmentation provient essentiellement de la progression des prix des légumes de 4,1%, des huiles alimentaires de 16.9%, des poissons de 6,0%, du lait, fromages et œufs de 2,4% et les viandes de 2,4%. Les prix des boissons ont cru de 4,6% sous l’effet de la hausse des prix d’eaux minérales, boissons gazeuses et jus de fruits de 6,3%.

Les prix des articles d’habillement et chaussures ont augmenté de 9,2% en variation annuelle, en raison de la hausse des prix des chaussures de 9,6%, des vêtements de 9,4% et des tissus de 3,7%.

Augmentation des tarifs de la SONEDE de 15%

Le groupe logement, eau, gaz, électricité et autres combustibles a observé une augmentation de 5,8% en glissement annuel, du fait du renchérissement des loyers de 6,2%, des tarifs de la SONEDE de 15% et de l’électricité et gaz de 2,8%.

Les prix du groupe meubles, articles de ménage et entretien du foyer ont également, cru de 4,2%. Pour les prix du groupe santé, ils enregistrent une progression de 3,8%, suite à la hausse des prix des médicaments de 2,2% et les prix des services ambulatoires privés de 6,8%.

Des hausses de prix sont également observées dans les tarifs du groupe transport de 5,9%, suite à l’augmentation des prix de véhicules de 15,3%, des dépenses d’utilisation des véhicules de 2,4% et des services de transport de 1,3%.

De même, les prix du groupe communication ont augmenté de 0,9% en glissement annuel, suite à l’évolution des services postaux de 33,5% et le matériel de téléphonie de 3,9%. Une stagnation des prix des services de téléphonie a été remarquée en glissement annuel.

Sur un an, les prix du groupe enseignement ont augmenté de 4,3% du fait du renchérissement des tarifs de l’enseignement préscolaire et de base et de l’enseignement secondaire respectivement de 5,9% et 9,6%.

Les tarifs des services de restauration et hôtels demeurent en augmentation avec un taux de 6%, suite à la hausse des prix des services restaurants et cafés de 5,9% et les services d’hébergement de 6,5%.

Enchérissement également, des autres biens et services de 3,7% sous l’effet de l’augmentation de prix des soins personnels de 4,5% et les effets personnels de 5,5%.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.