Des étudiants préparent des repas de "Iftar" pour leurs camarades

Publication: Mis à jour:
A
DR
Imprimer

Aider son prochain prend tout son sens quand des étudiants en médecine et en pharmacie à Alger décident de préparer quotidiennement des repas pour leurs camarades, qui passent le mois de Ramadan à la cité universitaire. En ces 11 jours du mois sacré, Boulassel Mohamed Fethi, étudiants en pharmacie et initiateur de ce "Iftar solidaire", se félicite du nombre de repas distribués qui a dépassé les 250 "Ftour" par jour.

Cette attention généreuse que ces étudiants manifestent envers leurs camarades, a germé à peine quelques jours avant le Ramadan. L’idée de ce projet est née, selon Fethi, du fait que les étudiants en pharmacie sont contraints de poursuivre les cours jusqu’au mois de juillet. Le retard accusé à cause du mouvement de grève qui a marqué Les départements de pharmacie cette année universitaire oblige les étudiants à passer ce mois sacré loin de leurs familles.

Ils devront également jongler entre les cours et les révisions pour les examens. Aussi, Mohamed Fethi Boulassel a voulu, à travers ce projet, alléger la charge qui pesait sur ses camarades qui n’habitent pas la capitale.

Une cause à laquelle se sont joint de nombreux volontaires, qui se donnent chaque jour la peine de préparer des plats complets et les livrer à l'heure du "Adhan", précise cet étudiant.

"A l’évidence, les difficultés que nous avons connues cette année avec le mouvement de grève ont renforcé notre esprit de solidarité estudiantine. Avec un ami nous avons lancé l'initiative et celle-ci s’est concrétisée grâce à l’implication des bénévoles qui y participent quotidiennement", précise encore Fethi.

Avant de lancer ce projet, Fethi s'est rapproché des étudiants résidents à la cité universitaire pour avoir leurs avis. La plupart d’entre eux, étaient ravis de cet élan de générosité à leur égard. Ces derniers lui ont confié qu’ils s’étaient équipés de résistance afin de cuisiner après les cours déplorant, une nouvelle fois, la qualité des repas servies par les résidences universitaires.

L’aventure commence une semaine avant le début du Ramadan. Fethi et son ami lancent un appel aux dons sur la page Facebook de la Faculté de médecine d’Alger et les groupes des promotions de pharmacie. Ils précisent que toute contribution était la bienvenue.

Avec l’équipe de bénévoles, ils mettent en place un local et commencent la collecte de dons et la préparation des boîtes contenant les repas.

"L’appel à don n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd. Rapidement nous avons commencé notre collecte et notre projet a démarré. Chacun participait selon ses moyens : avec des sommes d’argent ou des produits alimentaires", confie Fethi.

L’initiative a eu un écho positif sur les réseaux sociaux. Aujourd’hui une association apporte son aide à ses étudiants avec des repars prêt à livrer. Grâce à cette contribution, même la cité universitaire des filles de Ben Aknoun a été intégrée dans cette chaine de solidarité.

Fethi se dit déterminé à poursuivre son projet de "Iftar solidaire" jusqu'à la fin du mois sacré. Pour cela il compte sur la générosité des citoyens, dont l’aide est indispensable à sa réussite.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.