CAN 2019 – Préparation : Algérie 2 – 1 Guinée, l'ère Alcaraz commence par un succès

Publication: Mis à jour:
Imprimer

La sélection nationale de football s’est imposée face à son homologue guinéenne sur le score de 2 buts à 1 mardi au stade Mustapha Tchaker de Blida en match préparatoire pour les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2019.

Après une CAN 2017 décevante, où les Fennecs ont du faire leurs valises dès le premier tour, l’équipe nationale tente peu à peu de tourner la page à quelques jours d’une nouvelle échéance.

Drivée par un nouvel entraineur, Lucas Alcaraz en l’occurrence, c’est une équipe d’Algérie convalescente qui a réussi à s’imposer dans cette soirée ramadanesque face à un adversaire qui ne lui réussit pas beaucoup.

Cette 6e joute amicale de l’histoire face au Syli national de guinée a pris des allures de confrontation officielle, tant l’engagement physique était omniprésent tout au long des 90 minutes.

La CAN toujours dans les esprits

La première mi-temps de la partie côté algérien a été très moyenne, pour ne pas dire médiocre. Au vue de nombreuses erreurs défensives ajoutées au manque flagrant de présence en attaque, le coach andalou a dû prendre la mesure exacte des grands chantiers qui l’attendent dans ces deux compartiments du jeu.

L’unique satisfaction du côté des Verts a été le but inscrit par Hanni à la 38e minute. Le champion de Belgique, avec son club Anderlecht, a été à la conclusion d’une belle percée de Brahimi sur le flan droit de la défense adverse.

Les remplaçants à la rescousse

Le début de la seconde période a été à l’image de ce qui avait été proposé durant la première partie de la rencontre. Et c’est sur une énième faute défensive que la Guinée a réussi en toute logique à revenir à la marque juste avant l’heure de jeu par l’intermédiaire du nouveau rentrant, Camara Aboubacar Demba (58’).

Fidèle à lui-même, Mandi a été à l’origine de cette égalisation en perdant le ballon dans le rond central. S’ensuivit immédiatement une contre attaque rapide, où, une fois de plus les défenseurs algériens ont été pris de vitesse et furent incapables d’annihiler l’occasion fructueuse de leur adversaire du jour.

Par la suite, le ballet des changements de joueurs a débuté et Alcaraz a eu la bonne idée de faire incorporer d’un coup Feghouli, Boudebouz et Soudani à la place de Brahimi, Mahrez et Hani et ce à la 71e minute.

Des changements qui ont vite donné satisfaction car le visage de l’équipe a changé. En effet, après quelques tentatives infructueuses, Soudani est parvenu à inscrire le 2e but pour l’Algérie à la 79e minute d’une belle reprise de volet. Idéalement placé au point de penalty, l’ancien chélifien profite d’un centre de Ghoulam, détourné par un adversaire, pour doublé la mise et offrir à l’Algérie une victoire dont elle avait cruellement besoin.

Place au Togo

Grâce à cette victoire, la première sous l’ère Alcaraz, les camarades de Slimani retrouvent le sourire et un peu de confiance juste avant d’affronter le Togo dimanche prochain.

Assurément, les choses sérieuses débuteront la semaine prochaine à l’occasion de l’entame des éliminatoires (groupe B) de la prochaine Coupe d’Afrique des nations, CAN 2019, prévue au Cameroun. Le match se déroulera en nocturne également (22h00), toujours au stade Mustapha Tchaker de Blida.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.