Tunisie: Les dates des vacances scolaires reviendront comme avant

Publication: Mis à jour:
LVE
ME
Imprimer

Tout revient comme avant, c'est la décision qui a été prise par le ministère de l'Éducation concernant le calendrier des vacances scolaires. Il a été décidé d'annuler les modifications du calendrier scolaire effectuées par l'ancien ministre Néji Jalloul et de reprendre les anciennes dates.

"En effet, l'année scolaire démarrera comme avant le 15 septembre et prendra fin le 30 juin" a affirmé le ministre de l'Éducation par intérim Slim Khalbous dans une déclaration accordée à El Wataniya, en précisant que l'année scolaire sera plus longue pour que les élèves ne finissent pas l’année trop rapidement.

"Les vacances scolaires et universitaires seront rapprochées" a-t-il ajouté en précisant que les vacances du mois de mars et décembre seront de retour. "Bonne nouvelle pour les parents d'élèves" a-t-il répliqué.

Le calendrier détaillé de la prochaine année scolaire a été, par ailleurs, publié par le ministère dans un communiqué rendu public le 5 juin courant. La rentrée scolaire sera prévue le 15 septembre 2017 et la fin de l'année scolaire sera le 30 juin 2018 en maintenant le système des deux semestres.

Selon le nouveau calendrier, le premier semestre s’étend du 15 septembre 2017 au 4 février 2018; et le second du 5 février au 30 juin 2018.

Deux périodes de vacances seront à prévoir pour le premier semestre: la première, d’une semaine, du 30 octobre au 5 novembre; et la deuxième, de deux semaines, du 18 au 31 décembre 2017.

Les deux semestres sont séparés par une semaine de vacances, du 29 janvier au 4 février 2018.

Deux périodes de vacances seront également à prévoir pour le second semestre: une semaine du 19 au 25 mars 2018, et une semaine du 30 avril au 6 mai 2018.

vacances
calendrier

Ces modifications ont été apportées sur la base des travaux de la commission tripartite concernée et après examen des équilibres et des lacunes du calendrier 2016-2017, et ce dans l’objectif de prendre en compte les intérêts des élèves et d'harmoniser le calendrier avec les vacances universitaires, précise le communiqué.

L’ancien ministre de l'Éducation, Néji Jalloul, avait réaménagé ce calendrier et adopté une nouvelle répartition, entrée en vigueur en septembre 2016, qui établit une semaine de vacances après chaque 5 semaines de cours. Une formule qui a chamboulé le système et a suscité de nombreuses critiques. Cette décision n'était pas du goût des enseignants qui l'ont jugée inadaptée à l’exigence pédagogique d’enchaînement des programmes, ce qui a mené le nouveau ministre à apporter de nouvelles modifications. "Dorénavant, pour 6 semaines de cours, une semaine de vacances," a précisé Khalbous.

Rappelons que pour la première fois, les dates des vacances d’hiver scolaires et universitaires étaient différentes cette année. Elles se sont étalées du 18 décembre 2016 au 1er Janvier 2017 dans les établissements universitaires alors que dans les écoles, collèges et lycées, elles se sont déroulées du 9 au 22 Janvier 2017. Ce décalage a déclenché une vague de protestation dans différents collèges et lycées du pays sur fond d’appels incessants à réviser le calendrier scolaire jugé “très embêtant” pour les élèves. En effet, les familles qui ont des enfants aussi bien à l’école de base, au secondaire, qu’au supérieur, ont eu à gérer des vacances qui ne coïncident pas.

D’ailleurs, Néji Jalloul avait annoncé lui-même, avant son limogeage, l’échec de la répartition qu’il mit en application et fit part de son intention de la modifier.

De son côté, le secrétaire général du syndicat de l’enseignement de base, Mastouri Gammoudi, avait indiqué que toutes les décisions prises par Néji jalloul, ont été rendues caduques. D'après lui, une réunion a eu lieu entre le ministre de l’Éducation, Slim Khalbous et une délégation du syndicat et a abouti à un ensemble de décisions dont la suspension de toutes les mesures arrêtées par Néji Jalloul.

LIRE AUSSI: Youssef Chahed, Ennahdha, Nidaa: Néji Jalloul tire à boulets rouges après son éviction du gouvernement

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.