Deux morts dans des intempéries en Tunisie

Publication: Mis à jour:
A
Facebook/Delta News
Imprimer

Deux personnes sont mortes dans des intempéries en Tunisie et d'importants dégâts matériels ont été enregistrés dans l'agglomération de Tunis du fait des inondations, a-t-on appris mardi auprès des autorités.

Le nord de la Tunisie a été balayé lundi par une tempête spectaculaire -vent, fortes pluies et grêle- un phénomène particulièrement rare en cette période de l'année. Des vidéos postées sur les réseaux sociaux ont montré des torrents d'eau boueuse dévalant des quartiers du Grand Tunis, emportant au passage nombre de véhicules.

Deux personnes sont décédées, une dans la région du Kef (nord-ouest), et une autre morte électrocutée à la Manouba, près de Tunis, a dit à l'AFP le porte-parole du ministère de l'Intérieur, Yasser Mesbah.

Dans un communiqué, le ministère de la Santé a annoncé la fermeture pour 48H du service des urgences d'un hôpital de la Manouba, et une partie de l'établissement était toujours sous les eaux mardi, a constaté un photographe de l'AFP.

"De nombreuses maisons" ont aussi été inondées à l'Ariana (nord de Tunis), selon la gouverneure Salwa Khiari. "Des routes ont été très endommagées".

La commission régionale de prévention des catastrophes naturelles est mobilisée et va évaluer les dégâts et les aides nécessaires, selon le ministre des Affaires locales et de l'Environnement, Riadh Mouakher.

S'il est tombé jusqu'à 85 mm sur le Grand Tunis -soit 1/8e des précipitations annuelles-, les constructions anarchiques et l'état des infrastructures, notamment en matière d'évacuation des eaux, sont aussi en cause, a-t-il souligné. "La culture de l'entretien n'existe pas du tout en Tunisie (...), il faut un changement de la politique urbaine".

De nombreuses voies sont en outre obstruées par les déchets, dans un pays qui connaît un gros problème de collecte depuis sa révolution en 2011, en l'absence de municipalités élues.

Il ne s'agit pas de la première fois que des villes entières se retrouvent paralysées à cause de fortes pluies. Ces dernières années plusieurs villes ont été fortement inondées: Kairouan , Gabès , ou récemment Jendouba
en ont fait les frais.

LIRE AUSSI: Surf ou plongeon? Les vidéos insolites de Tunisiens après les inondations

Tunisie: Des passagers prennent un bus inondé suite aux fortes pluies (VIDÉO)

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.