Football: Le Portugais Pepe quitte le Real Madrid

Publication: Mis à jour:
PEPEORIGINAL
Pepe aura porté le maillot du Real Madrid pendant 10 saisons. Il remporta tous les trophées avec les Merengue | Reuters
Imprimer

FOOTBALL - À défaut d'avoir signé au PSG, comme l'annonçait hier le quotidien espagnol Marca, cela ne fait plus de doute: Pepe, 34 ans, va bien quitter le Real Madrid. Selon la MAP, le champion d'Europe en titre avec le Portugal ne supporterait plus sa situation au Real Madrid. Après dix saisons passées au club Merengue, et après avoir tout gagné, le natif brésilien est en quête d'un nouveau challenge.

"Il est clair que je ne reste pas. J'ai décidé que je m'en irai à partir de janvier, quand j'ai vu que ce que me proposait le club n'était pas idéal pour moi", a déclaré le joueur dans la nuit de lundi à mardi, sur les ondes de la radio espagnole Cadena Cope.

Une décision prise en partie suite à un contentieux dans la prolongation de son contrat au Real. Le club ne lui aurait accordé qu'une année supplémentaire alors que son contrat de base expirait en juin. Rien de durable donc pour le défenseur central, qui préfère s'orienter vers la porte de sortie pour explorer d'autres pistes.

L'élément perturbateur, l'arrivée de Zidane sur le banc

À nouveau coach, nouvelle équipe et nouvelle organisation. L'un des premiers à en faire les frais est Pepe qui, petit à petit, voit disparaître son nom des feuilles de match au profit du Français Raphaël Varane, bien plus jeune que le défenseur portugais.

"Les manières du Real Madrid n'ont pas été correctes", a ajouté Pepe lors de son interview accordée à Cadena Cope, non sans souligner la responsabilité de son entraîneur Zinedine Zidane. "Ce qu'il a fait pour le Real est formidable, mais il y a des choses que je ne comprends toujours pas, je ne peux pas les expliquer. Je ne sais pas pourquoi j'ai disparu de l'équipe", a-t-il asséné.

Alors que la presse espagnole a évoqué l'intérêt du Paris Saint-Germain ou de l'Inter Milan, l'expérimenté défenseur central a reconnu avoir reçu des propositions en provenance de plusieurs pays, sans donner plus de précisions. À suivre.

LIRE AUSSI: