Jean-Yves Le Drian annonce la création d'un haut conseil de coopération franco-tunisien

Publication: Mis à jour:
LE DRIAN
Présidence de la République / Facebook
Imprimer

En visite de travail de deux jours en Tunisie, le ministre français de l’Europe et des Affaires Etrangères, Jean-Yves Le Drian, a annoncé lundi la création d'un haut conseil de coopération franco-tunisien dont la mise en place est prévue d'ici la fin 2017 en Tunisie en présence des deux chefs d'Etat tunisien et français.

Reçu ce matin au palais de Carthage par le président de la République Béji Caïd Essebsi, Le Drian a souligné que le choix de la Tunisie comme première destination de ses visites en dehors de l'Europe, vient réaffirmer l'importance accrue que la France accorde au développement de ses relations avec la Tunisie.



Le chef de la diplomatie française a, également, indiqué être venu réaffirmer la disposition de son pays à soutenir l'expérience démocratique tunisienne et à consolider la coopération franco-tunisienne dans tous les domaines, notamment, la lutte contre le terrorisme.

Il a, en outre, salué "les efforts courageux" déployés par mener les réformes nécessaires à la promotion de l'économie, se disant confiant quant aux fruits de ces réformes.

De son côté, le chef de l'Etat a mis en avant la solidité des relations d'amitié et de coopération entre la Tunisie à la France.

Il s'est, par ailleurs, dit ouvert à toutes les initiatives susceptibles de développer davantage les relations bilatérales, notant l'importance de l'appui des partenaires de la Tunisie à son processus démocratique.

L'entretien, qui s'est déroulé en présence du ministre des Affaires étrangères Khemaies Jhinaoui a été l'occasion de passer en revue la situation en Libye. L'accent a été mis sur l'attachement de la France à une solution politique à la crise libyenne ainsi que sur l'initiative tripartite (Tunisie-Algérie-Egypte).

Jean-Yves Le Drian achève une visite de travail de deux jours, à l’invitation de son homologue tunisien. Son arrivée, qui était prévu jeudi dernier a eu lieu, finalement, dimanche.

Il s'agit, du premier déplacement de ce responsable en dehors de l'Europe depuis sa nomination à la tête du département français des Affaires étrangères.

Elle s'inscrit dans le cadre du renforcement des relations d'amitié et de coopération entre les deux pays, trois semaines après l’entrée en action du gouvernement d'Emmanuel Macron.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.