Six compagnies aériennes du Golfe suspendent leurs vols vers Doha

Publication: Mis à jour:
DOHA
Aerial view of Doha, Qatar | dutourdumonde via Getty Images
Imprimer

Les compagnies aériennes émiraties Etihad, Emirates, flydubai et Air Arabia, ainsi que la Saudia et Gulf Air (Bahreïn), ont annoncé lundi la suspension de tous leurs vols vers ou depuis le Qatar après la rupture des relations d'Abou Dhabi, Ryad et Manama avec Doha.

Dans des communiqués séparés, Etihad Airways, Emirates, flydubai et Air Arabia précisent que la suspension des vols avec le Qatar entrera en vigueur mardi matin "jusqu'à nouvel ordre".

Les quatre compagnies affirment assurer leurs vols prévus lundi et proposer à leurs clients "d'autres options", y compris des remboursements complets de billets d'avions. Elles présentent leurs excuses pour "la gêne" causée par la suspension de leurs vols en direction du Qatar.

Les Emirats arabes unis, l'Arabie saoudite et Bahreïn ont rompu lundi avec le Qatar et décidé notamment de fermer "dans 24 heures" leur espace aérien et leurs frontières terrestres et maritimes avec ce richissime émirat gazier qu'ils accusent de soutenir "le terrorisme".

Gulf Air a pris une mesure similaire avec la suspension de ses vols, également à partir de mardi.

Pour sa part, Saudia, le transporteur national saoudien, a suspendu à partir de lundi matin tous les vols à destination et en provenance du Qatar.

Qatar Airways a à son tour annoncé la suspension de tous ses vols vers l'Arabie saoudite.

La fermeture par le royaume saoudien, les Emirats et Bahreïn de leur espace aérien avec le Qatar devrait affecter de nombreux passagers qui transitent quotidiennement entre ces pays.

L'Egypte a également rompu avec Doha et annoncé la fermeture des frontières "aériennes et maritimes" avec le Qatar qui, selon le ministère égyptien des Affaires étrangères, "insiste à adopter un comportement hostile vis-à-vis" du Caire.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.