Crise diplomatique dans le Golfe: Moncef Marzouki soutient le Qatar et appelle les Tunisiens à soutenir "un pays ami de la Tunisie"

Publication: Mis à jour:
MARZOUKI
PHILIPPE DESMAZES via Getty Images
Imprimer

Réagissant au séisme diplomatique qui secoue actuellement le monde arabe après que le Qatar ait été mis en quarantaine, ce lundi, par ses voisins du Golfe, l'ancien président de la République Moncef Marzouki a partagé, dans un post publié sur sa page officielle Facebook son opinion sur ce qui se passe.

"Rompre les relations diplomatiques par l’Arabie Saoudite, l’Egypte, le Bahreïn et les Emirats avec le Qatar avait pour intention d'intimider et de faire agenouiller les qataris" a estimé le président du mouvement Harak Tounes Al Irada. "C'est une nouvelle bataille, et elle ne sera pas la dernière" a-t-il ajouté en précisant que les événements actuels ne sont qu'un nouveau chapitre d'une longue série de luttes pour se libérer de la tyrannie, de la corruption et de la dépendance dans le monde arabe.

Marzouki a accusé le gouvernement des émirats "de mener un plan diabolique qui défend les lobbies sionistes, les renseignements étrangers et les riches qui volent l’argent des pauvres peuples". Il a pointé du doigt les Émirats pour "avoir financé le coup d'État contre le premier président légitime en Égypte, d'avoir inondé la Tunisie d'argent 'pourri' pour alimenter une contre-révolution, de verser le sang des Libyens en finançant ses agents et d'harceler la Turquie".

Selon lui, les Émirats sont entrain de punir le Qatar pour avoir soutenu le printemps arabe et d'avoir lancé la chaîne Al Jazeera.
"Le Qatar est un pays ami de la Tunisie, notre gouvernement qui représente théoriquement le peuple tunisien doit protester contre ces tentatives d'isolement et d'étouffement à l'égard du Qatar" a-t-il répliqué en ajoutant que "le combat du Qatar, c’est le nôtre."

Marzouki a toutefois, partagé, quelques heures plus tôt une ancienne vidéo intitulée "Moncef Marzouki: les gouverneurs des Émirats arabes unis = Arrogance, ignorance et arriération" en réponse à ces événements.

LIRE AUSSI: Qatar: Donald Trump est-il derrière la décision d'isoler diplomatiquement le pays?

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.