Après le concert "One Love Manchester" d'Ariana Grande, Liam Gallagher règle violemment ses comptes avec Noel

Publication: Mis à jour:
LIAM GALLAGHER
YOUTUBE / GTRESONLINE
Imprimer

MUSIQUE - Beaucoup espéraient la reformation d'Oasis ce dimanche 4 juin, à l'occasion du grand concert de charité d'Ariana Grande baptisé "One Love Manchester". Mais un seul des frères ennemis s'est joint à la pléiade de stars participant à cet événement qui a reversé ses 2,3 millions d'euros de recettes aux familles des victimes de l'attaque du 22 mai. Et il n'a pas caché sa déception...

Liam Gallagher a rejoint, à la dernière minute, Justin Bieber, Katy Perry, Coldplay, Robbie Williams, Pharrell Williams, Miley Cyrus ou encore les Black Eyed Peas dimanche soir. L'ex-chanteur d'Oasis a repris a interprété "Rock'n roll star" d'Oasis et son single "Wall Of Glass". Il a ensuite été rejoint par Chris Martin, le leader de Coldplay, pour reprendre ensemble "Live Forever" d'Oasis. Mais il a abandonné Chris Martin et Ariana Grande pour le titre "Don't Look Back In Anger", devenu "l'hymne" de Manchester.

Ce morceau est pourtant le deuxième plus grand succès de l'album "(What's the Story) Morning Glory?" (1995) d'Oasis, juste après "Wonderwall". Mais il est intimement lié à Noel Gallagher, son grand frère guitariste qui, exceptionnellement, chantait ce titre.

Ce lundi 5 mai, Liam Gallagher a finalement réglé ses comptes sur Twitter. Le chanteur mancunien s'est d'abord excusé de l'absence de son grand frère.

"Tu prends un put*** d'avion"

"Manchester, je voudrais que vous excusiez l'absence de mon frère hier soir. Je suis très déçu. Restez beaux, restez en sécurité", a commencé Liam Gallagher avant de s'emporter. "Noel est à l'étranger. Mais quand tout le monde n'est qu'amour, tu prends un put*** d'avion et tu viens jouer tes morceaux pour les gosses, pauvre c**."

Le petit frère du groupe qui s'est séparé en août 2009 au festival Rock en Seine a également répondu à un internaute parlant de "réunion" du groupe: "Oublie la reformation mon pote, ce concert n'était pas à propos d'Oasis. L'idée c'était d'aider les autres et, encore une fois, il a montré sa vraie nature."

LIRE AUSSI: