Elections législatives françaises: Leila Aïchi et M'jid El Guerrab en tête pour la 9e circonscription

Publication: Mis à jour:
LEILA AICHI MJID EL GUERRAB
Elections législatives françaises: Le duel Leila Aïchi et M'jid El Guerrab | Twitter
Imprimer

POLITIQUE - Dimanche 4 juin, les Français de l'étranger étaient appelés aux urnes pour les élections législatives, une semaine avant leurs compatriotes de l'Hexagone. Et c'est un duel inattendu qui est arrivé en tête lors du premier tour dans la 9e circonscription, qui couvre 16 pays au Maghreb et en Afrique de l'Ouest.

Le Franco-marocain M'jid El Guerrab, non investi officiellement par La République En Marche (LREM), le mouvement du président Emmanuel Macron, mais soutenu - à la dernière minute - par ce dernier, affrontera lors du second tour du scrutin, le 18 juin, la Franco-algérienne Leïla Aïchi, qui a également fait campagne sous les couleurs d'En Marche (après avoir été désinvestie).

Cette dernière est arrivée en tête avec 3.135 voix, soit 20,29% des votants, contre 2.925 voix (18,93%) pour son adversaire.

La campagne des deux candidats a été marquée par une série de polémiques. La candidature de la sénatrice Leila Aïchi (ex-Modem), investie un premier temps par LREM, a suscité un tollé au Maroc à cause de ses propos sur le Sahara tenus en 2013. Elle le qualifiait notamment de territoire "occupé" par le royaume.

LREM a finalement retiré la candidate de sa liste officielle des candidats investis, mais celle-ci a continué à mener sa campagne sous les couleurs du mouvement présidentiel.

Face à cette controverse, M'jid El Guerrab, ex-militant du Parti socialiste (PS) ayant rejoint le mouvement créé par Macron, a déposé sa candidature. Non investi, il a néanmoins bénéficié du soutien explicite de LREM. Il s'est ainsi présenté sous l'étiquette de la majorité présidentielle.

Les deux candidats sont arrivés devant le candidat de droite Erwan Davoux (parti Les Républicains, LR) et de gauche Didier Le Bret (PS), qui ont remporté respectivement 2.039 voix et 1.822 voix. La candidate FN, Jehanne-Dalila Fortin, a quant à elle obtenu 352 voix. La participation globale n'était que de 14% dans la 9e circonscription.

Les candidats de La République en Marche ont raflé ce premier tour, puisqu'ils sont arrivés en tête dans dix des onze circonscriptions des Français de l'étranger.

LIRE AUSSI: