66.000 policiers mobilisés pour sécuriser les examens du BAC et BEM

Publication: Mis à jour:
POLICE ALGIERS
ALGIERS, ALGERIA: An Algerian policeman stands guard while a room of an Algiers casbah school is prepared for the elections 07 April 2004. On the eve of what is shaping up as the most democratic presidential election ever to be held in Algeria, the press and most of the candidates in the polls today accused the incumbent Abdelaziz Bouteflika of plotting to steal the vote. The tabloid press, quoting 'very reliable sources,' described a Machiavellian series of events in which state television wo | JOEL ROBINE via Getty Images
Imprimer

L'examen du Brevet de l'enseignement moyen (BEM) et le baccalauréat se dérouleront sous haute surveillance cette année. Un total de 66.000 policiers seront mobilisés pour les deux examens, ont indiqué des responsables de la direction générale de la Sûreté nationale, lors d'un forum tenu hier 03 juin à l’école supérieure de police Ali-Tounsi.

Afin d'éviter une fuite de sujets à l'instar de l'année passée, la Sûreté nationale a également renforcé la sécurité au niveau des centres d’imprimerie. Une quarantaine de policiers seront mobilisée au niveau des structures se trouvant à Kouba pour le centre, et à Batna pour l’Est.

Au cours de cette conférence, le commissaire principal Ghazali Rachid et le commissaire divisionnaire Rezkallah Khotir, ont fait savoir qu'en plus de la surveillance policière des caméras de surveillance et d’autres moyens seront mis en place avant le jour des examens.

Concernant les examens à Alger, 1.400 policiers ont été mobilisés au niveau de 133 centres d'examen du Brevet de l'enseignement moyen (BEM) dans le cadre du dispositif sécuritaire mis en place à cet effet, selon un communiqué des services de Sûreté de la wilaya d'Alger, oublié dimanche 04 juin.

Dans le cadre du dispositif sécuritaire mis en place au niveau des centres d'examens où se déroulent les épreuves du BEM, 1367 policiers ont été mobilisés pour sécuriser les 133 centres d'examen afin d'assurer les meilleurs conditions aux candidats, précise le communiqué.

Il s'agit de sécuriser les centres d'examen et leur périmètre, les centres de collecte et de correction ainsi que l'opération d'acheminement des sujets et des feuilles en coordination avec les services du ministère de l'Education nationale.

Dans ce contexte, les services de Sûreté de la wilaya d'Alger ont déployé 351 policiers pour la sécurisation des centres d'examen et 490 autres pour les périmètres en plus de 526 policiers pour la sécurisation de l'acheminement des sujets vers les centres de collecte et de correction, souligne le communiqué.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.