Al Hoceima: Vingt individus devant le parquet général de Casablanca

Publication: Mis à jour:
HOCEIMA
Youssef Boudlal / Reuters
Imprimer

AL HOCEIMA - 20 individus arrêtés dans le cadre des incidents d'Al Hoceima, présumés impliqués dans des crimes d’atteinte à la sécurité intérieure de l’Etat et d’autres actes punis par la loi, ont été présentés, samedi, par la Brigade nationale de la police judiciaire devant le procureur général du roi près la Cour d’appel de Casablanca, selon un communiqué de ce dernier relayé par la MAP.

Le procureur général du roi indique, par ce biais, qu'il a ordonné l'ouverture d'une enquête à l'encontre de ces 20 individus, suite aux premiers éléments des investigations menées. L'enquête devra déterminer l'implication de ce groupe d'individus dans de présumés crimes d’incendie prémédité d’un véhicule, tentative d’homicide volontaire et atteinte à la sécurité intérieure de l’Etat.

L'enquête portera aussi sur la présumée implication des ces individus dans la perception de sommes d’argent pour favoriser une activité et une propagande de nature à porter atteinte à l’unité du royaume et sa souveraineté, à déstabiliser la loyauté des citoyens envers l’état marocain et les institutions du peuple marocain, offrir l’abri à une personne recherchée pour crime, incitations contre l’intégrité territoriale du royaume et autres crimes punis par le Code pénal.

La même source indique, par ailleurs, qu'après interrogatoire en première instance de ces 20 individus, le juge d’instruction a ordonné la mise en liberté provisoire d’un accusé, qui sera soumis au contrôle judiciaire, et la mise en détention préventive des autres à la prison locale de Casablanca.

La même source souligne que les enquêtes sont en cours avec le reste des suspects sous la supervision du parquet général de Casablanca.

LIRE AUSSI: