Al Hoceima: Cinq personnes en garde à vue transférées à la prison de Oukacha à Casablanca

Publication: Mis à jour:
HOCEIMA
Youssef Boudlal / Reuters
Imprimer

AL HOCEIMA – Arrêtées dans le cadre des incidents d’Al Hoceima, cinq personnes ont été transférées à la prison locale de Oukacha à Casablanca, a annoncé, hier, un communiqué du procureur général du roi près la Cour d’appel d’Al Hoceïma, relayé par la MAP.

D’après la même source, le dossier d’instruction, ouvert dans l’affaire de ces cinq personnes placées en garde à vue pour leur implication présumée dans des crimes d’atteinte à la sécurité intérieure de l’Etat et d’autres actes punis par la loi, a été transféré à la Cour d’appel de Casablanca sur décision de la Chambre criminelle près la Cour de cassation. En vertu de celle-ci, l’affaire en cours d’instruction près cette juridiction a été retirée pour être soumise à la Cour d’appel de Casablanca, ajoute la source, soulignant que "toute personne ou actes en relation avec cette affaire seront déférés devant la même juridiction".

La Brigade nationale de la Police judiciaire (BNPJ) chargée d’enquêter sur cette affaire a présenté, vendredi, indique la même source, devant le parquet général cinq parmi les personnes arrêtées qui ont été déférées devant le juge d’instruction près la Cour d’appel d’Al Hoceïma. Et ce, en vertu d’une requête d’enquête, qui avait ordonné leur détention préventive à la prison locale de la ville.

LIRE AUSSI