Le nouveau film "Blanche Neige" accusé de discriminer les rondes

Publication: Mis à jour:
RED SHOES AND THE 7 DWARFS
Montage HuffPost
Imprimer

MÉDIAS - Le mannequin grande taille Tess Holiday ne rate pas une occasion de défendre les femmes et plus particulièrement les rondeurs. Sa dernière critique en date : la réédition en dessins animés de Blanche Neige et les sept nains intitulée Red Shoes and the 7 Dwarfs qui discriminerait les femmes rondes.

Le film qui mettra en vedette la voix de l’actrice Chloe Grace Moretz raconte l’histoire de sept princes qui ont été victimes d’un mauvais sort et transformés en nain. Pour renverser le sortilège, ils doivent trouver des chaussures rouges magiques, qui appartiennent en fait à Blanche Neige. Pourquoi cette dernière les porte-t-elle? Puisqu’elles lui permettent de rester grande et mince, ce qu’elle préfère en public, au lieu d’être petite et plus ronde quand elle les retire.

Plusieurs personnalités qui prônent la diversité corporelle ont vivement critiqué le message véhiculé dans le film, soulignant qu’il pourrait affecter les jeunes – le public cible - et leur rapport au poids.

Tess Holliday a vu l’affiche promotionnelle du film installée à Cannes la semaine dernière et s’est dite outrée sur Twitter. "Comment une équipe de marketing entière a pu approuver cela? Pourquoi est-ce correct de dire aux jeunes qu’être gros = être laid?", a-t-elle écrit en taguant Chloe Grace Moretz.

L’affiche compare les deux types de femmes et indique : "Et si Blanche Neige n’était plus belle et les sept nains pas si petits", comme si le modèle de gauche – qui porte les chaussures magiques - était largement supérieur à celui de droite, plus court sur pattes et dodu.

L’actrice Chloe Grace Moretz s’est dite "consternée et en colère" devant la campagne de marketing qui a depuis été annulée. Sur Twitter, elle a également tenu à préciser qu’elle et son équipe n’avaient rien approuvé et espère que les gens viendront tout de même voir le film pour la "beauté du scénario".

LIRE AUSSI :