L'ARAV condamne les pratiques contraires aux principes de déontologie

Publication: Mis à jour:
66F8FAA7F8C1D83F85B25044FA30F29C_M
APS
Imprimer

Le conseil de l'Autorité de régulation de l'audiovisuel (ARAV), a dénoncé "les pratiques contraires aux principes de la déontologie", exprimant son entière solidarité avec l'écrivain Rachid Boudjedra concernant les attaques dont il a fait l'objet dans le programme de caméra cachée de la chaine de télévision privée Ennahar", a indiqué samedi un communiqué de cette instance.

Le président de l'ARAV, Zouaoui Benhamadi a reçu l'écrivain Rachid Boudjedra, accompagné du journaliste H'mida El Ayachi et du poète Achour Fenni en tant que représentants du groupe d'intellectuels et de journalistes, suite au sit-in qu'ils avaient organisé devant le siège de l'ARAV en solidarité avec M. Boudjedra.

L'ARAV a souligné la nécessité d'"éviter la diffamation, l'injure et la violence dans toutes ses formes dans les programmes de caméra cachée", rappelant que les responsables de ces programmes sont soumis aux lois de la République.

L'ARAV a en outre rappelé avoir averti ces chaînes, à la veille du mois sacré, en leur demandant d'éviter de telles pratiques et de respecter le citoyen.

LIRE AUSSI:

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.