"Les Voyageuses", le groupe Facebook marocain dédié au voyage au féminin

Publication: Mis à jour:
VOYAGE
Houda Chaloun
Imprimer

SOCIÉTÉ - Elles ont sauté le pas et ont fait de leur vie un éternel voyage. Les globetrotteuses marocaines Houda Chaloun et Aida Bennouna ont trouvé leur bonheur dans l’aventure et ont déjà visité, chacune de son côté, plus de 40 pays dont la Chine, le Japon, l'iran, le Mexique, l'Antarctique et bien d'autres.

Elles se sont vite rendu compte qu’elles n’étaient pas seules et que des milliers de Marocaines partageaient leur passion, lorsqu’elles ont créé, en juin dernier, le groupe Facebook "Les Voyageuses", qui compte aujourd’hui plus de 40.000 membres.

Un espace de partage

En parcourant les publications du groupe, on peut y voir des idées de voyages, des bons plans, des conseils pour le visa, et autres interactions toujours dans le même thème. Les deux voyageuses voulaient tout d’abord créer un espace libre de partage autour du "voyage au féminin" car, selon elles, il est toujours plus difficile de voyager en tant que femme, surtout au Maroc.

"Quand on est femme, on s’identifie beaucoup plus à une autre femme qui voyage aussi et qui s’est aventurée, par exemple, dans un pays très peu sécurisé", explique Houda au HuffPost Maroc. "On se dit: si elle peut le faire, moi aussi je peux le faire".

Le groupe est composé essentiellement de femmes marocaines, mais aussi de quelques membres venant d’autres pays du Maghreb, et d’ailleurs. Plus de 80% d’entre elles sont des membres engagées dans le groupe qui accumule en moyenne près de 8.000 interactions par jour entre publications, commentaires, likes et partages.

"J’ai été surprise par le nombre de Marocaines qui voyagent seules"

"Le succès du groupe est dû au fait que la femme marocaine voyage déjà", affirme Houda Chaloun. "Je ne m’attendais pas à ce que le groupe prenne de l’ampleur aussi vite et moi-même j’ai été surprise par le nombre de Marocaines qui voyagent seules".

Toutes les femmes dans le groupe ne sont pas forcément des globetrotteuses: beaucoup d’entre elles aiment s’échapper à travers les photos et les récits de voyage des autres membres en espérant avoir le courage de se lancer un jour dans leur propre aventure.

Des rencontres virtuelles... et réelles

Pour le mois sacré du ramadan, les deux fondatrices du groupe ont décidé de sortir du virtuel et de profiter de cette rare occasion d’être dans le même pays, pour devenir un organe actif de la société civile. Les deux femmes ont donc décidé de venir en aide à l’AMSAT, l’association marocaine de soutien et d'aide aux personnes trisomiques, en recueillant des dons auprès de la société marocaine des tabacs mais également en organisant un ftour à Rabat le 17 juin, dont les bénéfices seront versés à l’association. L’occasion aussi pour les membres du groupe de se rencontrer dans la vraie vie.

D’autres ftours conviviaux sont également prévus le 4 juin à Casablanca et le 5 juin à Marrakech où les participantes pourront assister aux présentations de Houda, Aida et une sélection d’autres membres du groupe, qui parleront de leurs voyages et de leurs aventures dans les quatre coins du monde et partageront avec elles leurs conseils pour enfin réaliser leurs rêves d’évasion.

houda

Face au succès que connaît le groupe, les inscriptions pour les trois ftours prévus affichent déjà complet avec, au total, plus d’une centaine de participations. "On ne récolte aucun bénéfice pour tout vous dire", confie Houda en riant. "On veut surtout s’amuser et faire de nouvelles rencontres", ajoute-t-elle, décrivant ainsi l’esprit qui règne au sein du groupe.

Les deux globetrotteuses veulent élargir leur communauté et comptent organiser d’autres événements pour "Les Voyageuses". Elles ont déjà commencé à offrir aux membres des réductions pour des séjours dans différents hôtels au Maroc dans le but de leur faire découvrir des destinations insolites ou peu connues par les touristes.

LIRE AUSSI: