Sportifs et jeûneurs, voici les recommandations à suivre en période de ramadan

Publication: Mis à jour:
Imprimer

SPORT - Durant le mois de ramadan, la pratique sportive n'est pas déconseillée. Pour ne pas perdre la cadence, il reste primordial, pour ceux qui y tiennent, de continuer à s'entraîner quotidiennement. Le tout en respectant son corps et en prenant en compte les modifications physiologiques provoquées par le jeûne.

Pour avoir une opinion légitime quant à la pratique sportive durant le mois sacré, le HuffPost Maroc a interrogé deux spécialistes en la matière. D'un côté, Tarik el Mlih, marathonien et coach sportif réputé. De l'autre, Abdelhamid Khadri, médecin du sport et secrétaire général de l'Association marocaine de médecine sportive (AMMS). Nos deux intervenants nous ont apporté des réponses concrètes: combien d'heures de sport par jour? Comment s'alimenter? Comment ne pas s'épuiser? Comment éviter la déshydratation, voire le malaise? Réponses de nos spécialistes en la matière.

Abdelhamid Khadri, médecin du sport et secrétaire général de l'Association marocaine de médecine sportive (AMMS)

abdelhamid khadri

"Essayez de rapprocher vos pratiques sportives de l'heure de votre dernier repas"

Médecin du sport, mais aussi secrétaire général de l'Association marocaine de la médecine sportive (AMMS), président de la commission médicale de la Fédération internationale de boxe amateur et coordinateur de la commission médicale du Comité national olympique marocain, le docteur Khadri est l'un des médecins sportifs les plus réputés du royaume. En cette période de jeûne, docteur Khadri nous a livré quelques conseils pour les plus courageux, qui continuent à pratiquer le sport durant le mois sacré.

Évitez le soleil à tout prix

"Si il y a bien une chose avec laquelle il ne faut pas rigoler pour les sportifs jeûneurs, c'est le soleil. Je conseille fortement à tous ceux qui désirent continuer leur sport pendant le ramadan d'éviter le soleil le plus possible. Les meilleurs horaires sont donc après le shor, et avant que le soleil ne tape fort. À condition bien sûr que le sportif ait bien dormi et qu'il se soit correctement hydraté durant la nuit. Le meilleur horaire, selon moi, pour pratiquer le sport durant le ramadan, est aux alentours de 10h le matin. Durant la matinée, le corps ne ressent pas encore le manque nutritionnel suscité par le jeûne. En revanche, c'est aux alentours de 16h que le corps est amoindri, la vigilance diminue, on est un peu abattu."

Munissez-vous d'une montre qui mesure votre fréquence cardiaque

"Avec toutes les technologies dont nous bénéficions aujourd'hui pour nous accompagner dans notre pratique sportive, il me parait indispensable de pouvoir mesurer sa fréquence cardiaque à tout moment. Je vous conseille par ailleurs de ralentir la cadence lorsque vous approchez des 100 battements par minute. Il ne faut pas oublier que la déshydratation arrive vite lorsque le coeur travaille autant et que le corps n'a pas moyen de se rafraichir vu le jeûne."

En cas de malaise dû à une activité sportive pendant ramadan

"Il est primordial, en cas de malaise, de vertiges, ou de palpitations, de s'allonger au sol et de surélever les pieds. Les symptômes devraient rapidement disparaître. Si ce n'est pas le cas, il faut immédiatement contacter un médecin."

Tarik el Mlih, marathonien et coach sportif

tarik el mlih

"Au cours de l'entraînement, je ne force pas, je ne suis pas essoufflé, je suis connecté à moi-même et je sais quand est-ce que je dois dire stop."

Il est LE "mister défi" marocain. Tarik el Mlih est devenu célèbre en réalisant plusieurs challenges chaque année. Son domaine de prédilection, la course à pied. Nous avons posé quelques questions à cet acharné du "running" quant à ses activités sportives durant le mois de ramadan.

Ne pas dépasser 1h30 d'efforts quotidiens

"En général, pendant ramadan, je ne dépasse pas 1h30 de sport par jour. Et encore, cela s'applique pour moi car je suis bien endurant et je ne pense pas que n'importe qui puisse tenir 1h30. Pour ne pas trop se fatiguer en période de jeûne, je vous conseille de faire 45 minutes d'endurance, puis de récupérer tranquillement pendant une vingtaine de minutes, avant de filer à la douche.

Ne pas chercher la performance

"En période de jeûne, je vous déconseille fortement de chercher à faire de la performance. Il est primordial de prendre du plaisir dans ce que vous faites, sans s'épuiser. Car l'engouement suscité par votre activité sportive peut parfois vous dépasser. Il est important de savoir rester calme, sans s'essouffler, et de savoir s'arrêter quand le corps vous le dit. Si vous en avez les moyens, achetez une montre qui vous permet de mesurer vos pulsations cardiaques. Je fais systématiquement en sorte de ne pas dépasser les 120 battements par minute (BPM). Il faut faire doucement, si vous faites du jogging, trottinez, ne cherchez pas le dépassement de vos limites, gardez cela pour le reste de l'année."

Le conseil nutrition de Tarik El Mlih

"Qui m'aime me suive! Voici en général comment se déroule un ftour pour moi. D'abord, je bois de l'eau tiède, qui est la meilleure température pour le corps humain, car elle se rapproche de notre température interne ambiante. Ensuite je mange quelques dattes, avec un jus de fruit ou des fruits entiers. Ensuite, place à ma traditionnelle salade de fruits et légumes, avec des dattes, des raisins secs, des amandes... Puis je termine sur un peu de viande ou un oeuf, avant de boire un petit verre de thé à la menthe."

tarik el mlih

LIRE AUSSI: