Avec 34 millions de vues, cette vidéo toute simple semble plus efficace que les campagnes anti-tabac

Publication: Mis à jour:
TABAC CAMPAGNE
BE AWARE
Imprimer

TABAC - Un dessin de bonhomme, une pompe, un filtre en coton et une cigarette. Tous les éléments d'une petite expérience sur les effets du tabac sur nos poumons? Ce sont en tout cas les éléments du succès d'une vidéo d'une association néerlandaise de prévention sur les addictions.

Partagée sur leur compte Facebook le 21 mai, celle-ci connaît un grand succès en ayant été vue 34 millions de fois. On peut y voir le petit bonhomme à pompe fumer une cigarette. En guise de poumons, celui-ci possède un petit boîtier avec un coton à l'intérieur. Après une cigarette "fumée", le constat est sans appel: de blanc, le coton est passé à marronâtre.

L'association, "Stichting Be Aware", contactée par Le HuffPost, explique avoir "tourné cette vidéo dans le but de montrer aux enfants ce qui se passe quand on fume une cigarette. Normalement, nous faisons la démonstration dans des jardins d'enfants mais la semaine dernière, nous n'avions pas le temps d'aller dehors avec la classe donc nous avons décidé de filmer le processus", raconte le directeur Pien Witteveen qui ne s'attendait certainement pas à un tel succès.

Mais que vaut cette expérience? Scientifiquement, pas grand chose. En termes de prévention par contre, c'est un modèle bien connu. "C'est un modèle qui n'est pas extrêmement scientifique, qu'on ne pourrait pas, sur le plan de la rigueur, utiliser en laboratoire ou à des fins de recherche", affirme auprès du HuffPost le docteur Jean-Philippe Santoni, pneumologue et pathologiste bénévole à la Fondation du souffle.

"C'est en revanche un modèle éducatif très robuste. Les maquettes de fumeur, ou les fumeurs mécaniques, sont très parlants et démonstratifs", poursuit-il.

Ces modèles permettent de faire comprendre aux plus jeunes l'impact à long terme du tabac sur les poumons. Cela vaut pour le long terme, il est important de le préciser, parce qu'après une cigarette, les organes ne noircissent pas instantanément comme le petit coton de la maquette. "Contrairement au coton, nos poumons sont dotés de mécanismes de défense", souligne en effet le Dr Santoni.

Ce modèle étant un peu daté, il n'est plus tellement utilisé pour faire de la prévention scolaire. "Aujourd'hui, nous essayons de sensibiliser les jeunes avec des photos, des vidéos, les réseaux sociaux", ajoute-t-il.

L'an dernier, ils ont par exemple réalisé avec l'humoriste Swann Périssé une vidéo dans laquelle elle incarne... une cigarette.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.