Trump accuse l'Allemagne d'être "très mauvaise pour les Etats-Unis"

Publication: Mis à jour:
TRUMP
U.S. President Donald Trump speaks at a wreath laying ceremony at the Tomb of the Unknown Soldier at Arlington National Cemetery in Arlington, Virginia, U.S., on Monday, May 29, 2017. On Memorial Day, Trump visited Arlington National Cemetery to honor the memory of fallen service men and women. Photographer: Olivier Douliery/Pool via Bloomberg | Bloomberg via Getty Images
Imprimer

Le président américain Donald Trump a accusé l'Allemagne d'être "très mauvaise pour les Etats-Unis" sur le plan des relations commerciales et militaires dans un tweet matinal mardi, après les critiques de Berlin sur le partenariat amoindri entre l'Europe et les Etats-Unis.

"Nous avons un ENORME déficit commercial avec l'Allemagne, en plus elle paye BIEN MOINS qu'elle ne le devrait pour l'Otan et le secteur militaire. Très mauvais pour les USA. Ca va changer", a écrit sur Twitter Donald Trump, rentré ce week-end à Washington après une première tournée à l'étranger qui l'a notamment mené en Europe.

Pratiquement en même temps à Berlin, la chancelière allemande a jugé "extrêmement important" que l'Europe devienne un "acteur qui s'engage à l'international" notamment en raison de l'évolution des Etats-Unis sous Donald Trump lors d'une conférence de presse. Dimanche, elle avait jugé à la suite d'un G7 très difficile que les Européens ne pouvaient plus totalement compter sur les Etats-Unis de Donald Trump.

Son ministre des Affaires étrangères Sigmar Gabriel est allé plus loin lundi, estimant que les actions du président américain Donald Trump avaient "affaibli" l'Occident et accusé la politique des Etats-Unis d'être contraire "aux intérêts de l'Union européenne".

Donald Trump est rentré à Washington samedi après son premier voyage international qui l'a mené en Arabie saoudite, Israël, puis en Belgique pour un sommet de l'Otan et en Italie pour une rencontre très difficile du G7.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.