Vingt ans plus tard, le Prince William arrive enfin à parler de la mort de sa mère

Publication: Mis à jour:
PRINCE WILLIAM
BRITISH GQ/INSTAGRAM
Imprimer

DIANA - Le 31 août 2017, les princes William et Harry commémoreront les 20 ans de la mort de leur mère, la princesse Diana. En 1997, leurs visages fermés étaient apparus aux yeux du monde le jour de son enterrement. Le monde les a ensuite vu grandir sans que ni l'un, ni l'autre n'abordent publiquement le sujet. Depuis plusieurs mois, les deux princes, ainsi que Kate, se sont investis dans une vaste campagne pour promouvoir une bonne santé mentale.

Dans une interview fleuve dévoilée le 29 mai par la version anglaise du magazine GQ, William se livre sur la difficulté du deuil de sa mère et les regrets qu'il ressent toujours aujourd'hui. "J'aurais aimé qu'elle me conseille. J'aurais adoré qu'elle rencontre Kate et qu'elle voit les enfants grandir, confie-t-il. Ça me rend triste de savoir que ce ne sera pas le cas, qu'ils ne la connaîtront jamais."

Mais William mesure aussi le chemin qu'il a parcouru depuis la mort de sa mère. "Je me sens mieux à ce sujet que je ne l'ai été depuis longtemps, je peux parler d'elle plus ouvertement, je peux parler d'elle plus sincèrement et je peux mieux me souvenir d'elle et mieux parler d'elle publiquement."

Après une telle épreuve, William et sa famille veulent de la stabilité

Le travail de deuil aura été long et difficile, d'autant que les deux princes l'ont fait sous les projecteurs. "Cela m'a pris presque vingt ans pour y arriver. Je trouve toujours cela difficile parce que sur le moment, c'était tellement brut. Ce n'est pas un deuil comme celui que vivent les gens, tout le monde le savait, tout le monde connaissait l'histoire, tout le monde la connaissait, explique-t-il encore. C'est une situation différente pour la plupart des gens qui perdent quelqu'un qu'ils aiment, il est possible que cela reste privé ou ils peuvent décider de partager leur histoire, s'ils le veulent."

Si aujourd'hui, le plus dur semble être derrière lui, le prince William, après avoir été ainsi exposé dans le pire moment de sa vie, aspire désormais à plus de stabilité pour sa famille. "Je ne pourrais pas faire mon travail sans stabilité dans ma famille. La stabilité à la maison est capitale pour moi. Je veux élever mes enfants dans un monde heureux, stable et qu'ils soient en sécurité. C'est tellement important pour nous deux en tant que parents".

"Je veux que George grandisse dans un environnement vrai et vivant, précise-t-il encore, je ne veux pas qu'il grandisse derrière les murs d'un palace, il doit être de l'autre côté. Les médias nous rendent la tâche difficile mais je me battrai pour qu'ils aient une vie normale".

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

À lire aussi sur le HuffPost Maghreb

Close
Les tenues mémorables de la princesse Diana
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction