Appréhendé par la douane au Koweit: Que fait ce pigeon avec un sac à dos?

Publication: Mis à jour:
FG
Al Rai
Imprimer

INSOLITE - C'est une histoire peu ordinaire que révèle le journal koweïtien al-Rai. Des douaniers ont appréhendé un pigeon passeur de drogue à la frontière entre l'Irak et le Koweït.

L'animal avait près de 178 pilules de kétamine dans un sac scotché sur son dos. Il se baladait près du poste-frontière à Abdali (Koweït). Les autorités ont affirmé qu'il était en provenance d'Irak.

fv

La détention et l'usage de stupéfiants sont sévèrement punis dans la monarchie. Les personnes arrêtées à ce sujet risquent jusqu'à 30 ans de prison voire la peine de mort. Ce qui explique peut-être l'utilisation de pigeon voyageur pour servir de mule.

La kétamine est un anesthésiant humain et vétérinaire utilisé par certains dans un cadre festif. Elle modifie et/ou intensifie les perceptions sensorielles, donne une sensation de flottement, et peut parfois donner des impressions délirantes et des hallucinations, selon le site "Drogue-info-service".

Ce cas de pigeon passeur de drogue n'est cependant pas unique. En 2015, un pigeon avait été arrêté à l'intérieur d'une prison au Costa-Rica. Surnommé "Narcopaloma", il transportait 14 grammes de cocaïne et de marijuana. En Colombie, le terme "gancho ciego" est utilisé comme surnom pour les mules ce qui peut se traduire en français comme "pigeon" selon Courrier International.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.