Kösem, la marque marocaine qui réinvente le Fez

Publication: Mis à jour:
KOSEM
DR
Imprimer

MODE - La nouvelle marque de tarbouche et Fez traditionnels, Kösem, veut rendre hommage au génie artistique marocain en lui donnant un souffle nouveau à grand coup de couleurs flashy et de compositions surprenantes.

Lancée par deux jeunes R'bati, Sara Hatimi, pharmacienne de formation, esthète et férue d’art, et Ali Sbaibi, diplômé en économie et passionné de mode, cette nouvelle marque de vente de Fez en ligne, nous plonge dans un univers de créativité et d'audace dans lequel on mélange les codes et les genres. Sequins roses, cuir à imprimé croco, orange électrique... Toutes les excentricités sont de mise. Nous avons rencontré Sara et Ali, il nous expliquent leur vision.

kosem

HuffPost Maroc: Quelles étaient vos motivations pour créer Kösem?

Sara et Ali: Nous avons souhaité rendre hommage au savoir-faire artisanal et moderniser un héritage culturel, source de richesse et d’inspiration. Tradition et modernité représentent souvent un conflit... Chez Kösem, c’est sans doute l’équilibre qui unit les cultures. Nous souhaitons donner un souffle nouveau à la création marocaine, il est temps d’adopter un style plus audacieux et plus fantaisiste.

Quel est votre plus gros défi ?

Dans cette aventure, notre défi était de démocratiser le Fez, traditionnellement masculin, pour l’associer à de nouveaux codes vestimentaires, tout en mettant l'accent sur la symbolique de l’accessoire: fierté et patriotisme. De cette ambition découle la devise de la marque: "Head up high" ou "La tête haute".

D'où vient le nom de votre marque?

Kösem, fait référence à la femme du sultan ottoman Ahmet Ier. Elle est l'une des figures de premier plan durant le sultanat des femmes et est devenue l'une des femmes les plus puissantes de l'histoire ottomane. Plus qu’un chapeau, le Fez se veut donc être un symbole de force et de fierté, d’appartenance, un hommage à notre histoire et un clin d’œil à la femme moderne et émancipée.

www.kosem.ma

LIRE AUSSI: