Le volume des déchets ménagers estimé à 51 000 tonnes pour le mois de Ramadan

Publication: Mis à jour:
WASTE
Plastic scrap in recycling center prior segration | Arnaud_Martinez via Getty Images
Imprimer

L'établissement de nettoiement et de collecte des ordures "Netcom" prévoit une hausse du volume des déchets collectés durant le mois de ramadhan à plus de 1.700 tonnes/jour pour atteindre plus de 51.000 tonnes durant le mois de Ramadhan, a indiqué la chargée de la communication à Netcom.

Le volume des déchets ménagers augmente considérablement durant le mois de ramadhan, à travers la collecte de 1.700 tonnes/jour, par rapport aux autres jours où une quantité de 1.100 tonnes/jour est collectée, soit une hausse de 600 tonnes (près de 30%), a indiqué dimanche à l'APS Mme Nassima Yakoubi.

La responsable a fait part de la mobilisation de 4.500 agents de propreté et d'hygiène, 360 camions et d'autres équipements modernes, en vue de remédier à la prolifération des dépôts anarchiques d'ordures dans certains quartiers d'Alger, notamment à travers la prise de mesures nécessaires au bon déroulement de l'opération de collecte des déchets et de nettoiement des rues et des places publiques, d'autant que la majorité de ces déchets "qui sont organiques se décomposent rapidement, en dégageant des odeurs nauséabondes".

Les agents de propreté et d'hygiène déployés lors durant du mois sacré de ramadhan ratissent de 4 à 6 fois par jour les différents quartiers d'Alger pour les nettoyer, collecter et transporter les déchets aux centres d'enfouissement technique, et ce à partir de 22h00 jusqu'à 13h00".

Mme Yakoubi a déploré, à cet effet, le manque de civisme chez certains citoyens, qui jettent les ordures anarchiquement et ne respectent pas les horaires de collecte, entravant ainsi le travail des agents de propreté et provoquant l'amoncellement des déchets.

Plusieurs citoyens ne posent pas leurs sachets poubelles dans les bennes à ordures aménagés à cet effet, notamment celles destinés au tri collectif, afin de faciliter la collecte des déchets, a précisé la responsable, mettant l'accent sur le phénomène de gaspillage du pain, ce qui implique une sensibilisation des citoyens et la lutte contre le gaspillage alimentaire en général.

Pour faciliter le tri sélectif des ordures et protéger l'environnement, Netcom a doté certains quartiers de bennes spéciales en vue d'ancrer la culture d'hygiène et de propreté chez le citoyen algérien.

Elle a insisté sur l'importance de généraliser le tri sélectif des déchets et leur recyclage, car constituant "une source vitale et importante dans la réalisation du développement économique et la création de postes d'emploi au profit des jeunes".

Concernant le programme de collecte des ordures au niveau des marchés de proximité et espaces commerciaux, deux passages sont assurés au quotidien pour maitriser la situation, notamment au niveau des marchés de Baba Azzoun, Bab el Oued, la place des martyrs et la Casbah.

Un programme de sensibilisation des citoyens au gaspillage des produits alimentaires, le pain en particulier, est également tracé par l'entreprise.

Une campagne de sensibilisation encadrée par 15 agents est lancée depuis le 15 mai à travers 26 communes à forte concentration de population, comme celle de Bab el Oued qui compte quelques 80.000 habitants.

La responsable a mis en avant les efforts consentis ces dernières années par l'entreprise pour ancrer la culture de la collecte sélective auprès des citoyens résidant dans les communes à forte densité de population.

Près de 141.000 tonnes d'ordures ont été collectées durant la période s'étalant de janvier à avril, à travers les sites de tri sélectif au niveau des communes de Oued Smar, Gué de Constantine, Sidi M'hamed, Bab el Oued et Beni Messous, ce qui a permis la récupération de plus de 426 tonnes de cartons, 13,85 tonnes de pain et 26,3 tonnes de plastique entre autres produits (élastique et verres).

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.