Al Hoceima: Nasser Zefzafi a été arrêté

Publication: Mis à jour:
ZEFZAFI
Al Hoceima: Nasser Zefzafi a été arrêté | Youssef Boudlal / Reuters
Imprimer

ARRESTATION - Recherché depuis vendredi, le leader de la contestation à Al Hoceima a finalement été arrêté ce lundi. Selon Le360, qui cite une "source autorisée", Nasser Zefzafi a été appréhendé ce matin par la police peu après 7 heures.

Le procureur général du roi à Al Hoceima avait ordonné son arrestation suite à son intervention violente dans une mosquée lors de la prière du vendredi, où il avait interrompu l'imam qui appelait les fidèles à se mobiliser contre les manifestations. Une première tentative d'arrestation avait échoué, Nasser Zefzafi ayant réussi à s'enfuir.

Selon le procureur général du roi, Nasser Zefzafi a "empêché le prédicateur de poursuivre son prêche, prononçant un discours provocateur, où il a insulté l’imam" et "semé des troubles qui ont attenté au calme, à la quiétude et à la sacralité de ce culte, privant ainsi les fidèles de la dernière prière du vendredi du mois de Chaâbane".

Le leader du "hirak", le mouvement de colère qui gronde dans la ville du Rif depuis sept mois, risque entre six mois et trois ans de prison pour atteinte à la liberté de culte.

Ce week-end, des manifestations de soutien au leader ont été organisées à Al Hoceima et dans d'autres villes du Maroc, comme Casablanca et Rabat.

Dimanche soir, le procureur général du roi a annoncé l’arrestation samedi de deux individus par la Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ), portant à 22 le nombre d'arrestations suite aux derniers incidents survenus à Al Hoceima.

LIRE AUSSI: