Des complices du kamikaze de l'attentat de Manchester seraient en cavale

Publication: Mis à jour:
MANCHESTER ATTACK POLICE
Peter Nicholls / Reuters
Imprimer

TERRORISME - Des membres du réseau responsable de l'attentat-suicide commis par Salman Abedi à Manchester pourraient être en fuite, a affirmé dimanche la ministre britannique de l'Intérieur Amber Rudd.

"Onze personnes sont actuellement en détention et les services de renseignement continuent à rassembler des informations" sur le kamikaze et le réseau impliqué dans l’attaque de Manchester, a-t-elle précisé.

La Première ministre Theresa May a fait état samedi de progrès importants dans l'enquête, ce qui a poussé les autorités britanniques à baisser le niveau d'alerte terroriste de "critique" à "sévère".

La police a diffusé samedi des photos du kamikaze, Salman Abedi, en lançant un appel à témoin pour tenter de retracer ses derniers jours. Les deux photos, issues d'images de vidéo-surveillance, montrent Abedi, 22 ans, le soir de l'attaque. Abedi s'est fait exploser lundi soir à l'issue d'un concert pop de la chanteuse Ariana Grande à l'Arena de Manchester, auquel assistait de nombreux enfants et adolescents. L'attaque a fait 22 morts et 116 blessés, selon un dernier bilan.

L'attentat de Manchester a mis la question de la sécurité au coeur de la campagne électorale des législatives du 8 juin, qui a repris vendredi après avoir été suspendue pendant trois jours.

Les habitants de Manchester reprennent progressivement un rythme de vie normal, bravant la tension et la peur du terrorisme. Une manifestation sportive populaire de course à pied, le Great Manchester Run, a été organisée dimanche dans les rues de la ville.

Un fonds d'urgence, mis en place par la mairie de Manchester avec notamment l'aide de la Croix-Rouge, a récolté plus de 4 millions de livres pour venir en aide aux victimes.

LIRE AUSSI: Le roi Mohammed VI condamne l'attentat perpétré à Manchester