Attentats à l'explosif de 2007: l'affaire rejugée le 11 juillet prochain

Publication: Mis à jour:
ATTENTAT PALAIS DU GOUVERNEMENT
Archives
Imprimer

Le tribunal criminel d'Alger réexaminera le 11 juillet prochain l'affaire des six (6) inculpés dans les attentats à l'explosif qui avaient ciblé, en 2007, le palais du Gouvernement et le siège de la Sûreté urbaine de Bab Ezzouar, a-t-on appris dimanche auprès de la cellule de communication de la Cour d'Alger.

Les six inculpés, à savoir: Haddouche Salim, Ouzendja Khaled, Slimane Adlane, Bechar Hacene, Maarouf Khaled et Kritous Mourad vont être rejugés selon le rôle des affaires pénales de la 1ère session ordinaire (2017) affiché dimanche au niveau de la Cour d'Alger.

L'attentat du Palais du Gouvernement avait fait 20 morts et plus de 220 blessés tandis que celui de Bab Ezzouar avait fait 11 morts et plus de 100 blessés.

Le tribunal criminel d'Alger avait prononcé, le 14 mars 2012, la peine capitale à l'encontre des six accusés (comparants): Bouderbala Fateh, Haddouche Salim, Ouzendja Khaled, Slimane Adlane, Bechar Hacene et Maarouf Khaled. Une peine de 10 ans de réclusion a été prononcée à l'encontre de Kritous Mourad.

Boudina Norredine a été quant à lui condamné à 3 ans de prison ferme pour non dénonciation de crime. Des peines capitales par contumace ont également été prononcées à l'encontre de neuf autres accusés (en état de fuite), parmi lesquels figuraient notamment Abdelmalek Droudkel.

Selon l`arrêt de renvoi, les accusés, dont Abdelmalek Droudkel, appartiennent à un groupe terroriste activant dans la région de Thenia (Boumerdes) relevant d`Al Qaida au Maghreb islamique (Aqmi).

L`attentat contre le Palais du Gouvernement avait été perpétré simultanément avec un autre attentat à l`explosif contre le siège de la sûreté urbaine de Bab Ezzouar.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.