La web-émission "1 dîner 2 cons" revient pour ramadan

Publication: Mis à jour:
1 DINER 2 CONS
"1 dîner 2 cons" revient pour ramadan | YouTube
Imprimer

WEB-ÉMISSION - "1 dîner 2 cons" (1D2C) fait son retour pour ramadan. La web-émission marocaine sans langue de bois et sans tabous lancée il y a an sur YouTube revient pendant un mois dans une version plus "soft" - en tout cas dans la forme.

Les invités de l'émission créée par Youssef El Mouedden et Amine Belghazi se retrouveront pour débattre tous les soirs du lundi au vendredi autour de sujets politiques et de société qui font l'actualité. Mois sacré oblige, ils ne consommeront pas d'alcool autour de la table comme ils avaient l'habitude de faire.

"Il s'agit d'une émission spécial ramadan, avec une table qui convient aux habitudes du mois", indique au HuffPost Maroc Amine Belghazi, fondateur de l'émission et journaliste chez Médias24. "Mais le propos est fidèle à lui-même: ton libéré, avis contradictoires", ajoute-t-il.

Comme on peut le découvrir dans le teaser ci-dessous, les invités Meryam Demnati (activiste pour les droits et les libertés), Fettah Bennani (président de Bayt Al Hikma), Asmae Benlarbi (chroniqueuse) Elmortada Iamrachen (militant rifain) et Zineb Benmoussa (étudiante et blogueuse) ont répondu présent.

Des profils divers pour parler de sujets comme la révolte d'Al Hoceima, la formation du gouvernement, les libertés au Maroc... "Il y a quasiment autant de sujets que de jours dans un mois", explique Amine Belghazi.

L'émission a été tournée en "one shot" avant ramadan mais les épisodes seront diffusés chaque jour dans des capsules de 5 à 12 minutes en fonction des thèmes abordés.

Si les cinq invités seront là "une bonne partie du mois", les concepteurs de l'émission n'excluent pas le tournage d'un ou plusieurs épisodes pendant ramadan avec d'autres invités pour "casser la monotonie du casting".

Depuis le lancement de l'émission l'année dernière, une quinzaine de vidéos ont été partagées sur la chaîne YouTube d'"1 dîner 2 cons", avec notamment une série spéciale faite lors des élections législatives.

1D2C s'inspire de la célèbre émission française "93, faubourg Saint-Honoré", où l’animateur Thierry Ardisson invitait chez lui plusieurs personnalités autour d’un dîner arrosé. Un concept qui dénote dans le paysage audiovisuel marocain.

Malgré les critiques de certains internautes, qui condamnent la consommation d'alcool par les invités, l'émission connaît un certain succès: près de 20.000 personnes suivent 1D2C sur Facebook et la chaîne YouTube compte plus de 13.000 abonnés.

LIRE AUSSI: