Al Hoceima: Le procureur général du roi ordonne l'arrestation de Nasser Zefzafi pour entrave à la liberté du culte dans une mosquée

Publication: Mis à jour:
ZEFZAFI
Rif Original/Facebook
Imprimer

AL HOCEIMA - Le procureur général du roi près la Cour d’appel d’Al Hoceima a ordonné, vendredi, l’ouverture d’une enquête au sujet de l’entrave par Nasser Zefzafi à la liberté du culte dans la mosquée Mohammed V à Al Hoceima, indique la MAP, citant un communiqué du procureur général du roi. La même source précise que l'arrestation de Zefzafi, pour enquête avant de le déférer devant le parquet, a également été ordonnée.

"Informé de l’entrave par le dénommé Nasser Zefzafi, en compagnie d’un groupe d’individus, à la liberté du culte dans la mosquée Mohammed V à Al Hoceima et à l’accomplissement de la prière du vendredi, en empêchant le prédicateur de poursuivre son prêche, prononçant un discours provocateur, où il a insulté l’Imam, et en semant des troubles qui ont attenté au calme, à la quiétude et à la sacralité de ce culte, privant ainsi les fidèles de la dernière prière du vendredi du mois de Chaâbane, le procureur général du roi a ordonné l’ouverture d’une enquête à ce sujet", indique le communiqué du procureur général du roi.

Première arrestation échouée

Une première tentative d'arrestation avait été menée ce vendredi, après que le leader du mouvement de protestation au Rif a interrompu le prêche de l’imam d’une mosquée lors de la prière du vendredi.

Les forces de l'ordre sont intervenues dans la foulée pour disperser une manifestation de soutien dénonçant la tentative d’arrestation de Nasser Zefzafi. De violents affrontements ont opposé les manifestants aux forces de l'ordre, qui ont essuyé des jets de pierre.

LIRE AUSSI: